Algérie - RECETTES DE CUISINE

La Zlabia : Un Délice aux Origines Mystérieuses


La Zlabia : Un Délice aux Origines Mystérieuses
Indétrônable, la zlabia est l'une des douceurs les plus prisées durant le ramadan. À ce jour, son origine demeure incertaine et plusieurs histoires circulent à son sujet.

En Algérie, c'est incontestablement Boufarik qui excelle dans la fabrication de cette confiserie. Certaines familles de la ville, comme les Chenoun et les Aksil, perpétuent cette tradition depuis plus d'un siècle. Qu'elle soit longue, ronde ou en bâtonnets, cette douceur, qui se situe entre la friandise et le gâteau, garnit invariablement les tables durant le ramadan. Mais bien que son origine soit méconnue, la zlabia conserve ses mystères en s'entourant d'histoires aussi originales les unes que les autres.

Certains renvoient son origine à l'Andalousie, d'autres à la Syrie. Selon l'une des légendes, on raconte qu'un pâtissier andalou aurait malencontreusement versé la pâte préparée pour un autre gâteau dans l'huile bouillante de friture et se serait alors écrié en voyant se former dans sa poêle la silhouette de la future et inattendue zlabia : "hadi zalla biya" que l'on peut traduire par "c'est une véritable catastrophe".

Une autre histoire, également en Andalousie, raconte qu'un roi aurait demandé aux plus grands chefs cuisiniers de créer un nouveau gâteau original, riche et fin pour la rupture du jeûne. Les cuisiniers se mirent au travail et, lorsqu'ils eurent fini, fiers de leur nouvelle recette, s'empressèrent de faire goûter au roi ce gâteau qui n'avait encore de nom. Le coucher du soleil approchant, les cuisiniers, ne voulant pas arriver en retard au palais pour la rupture du jeûne, se mirent à courir avec les plateaux garnis de ce gâteau posé sur leurs têtes quand soudain, l'un d'eux glissa avec le plateau le plus garni et se mit alors à crier "ya rabi zla bia... zla bia..." ce qui signifie approximativement : "ô mon Dieu, le plateau a glissé...". Le roi, conquis par la douceur et la délicatesse de ce gâteau mais également pris par un grand fou rire, baptisa ce gâteau "Zlabia".

Une autre légende raconte qu'un boulanger a oublié sa pâte. À son retour le lendemain, voyant que sa pâte avait débordé, il en fit une friture qu'il trempa ensuite dans du miel. Son invention eut beaucoup de succès !

Le poète Ibn Al Roumi, originaire de Bagdad, parlait de la zlabia dans ses vers et évoquait cette pâte blanche qu'il comparait à l'argent et qui, une fois cuite et imprégnée de miel, se métamorphosait en or.

Quoi qu'il en soit, l'origine de la zlabia demeure un mystère entier. En attendant qu'il soit élucidé, je vous souhaite une très belle soirée.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)