Algérie

Annaba : L'hébergement des étudiants en question

L'université Badji Mokhtar a connu, ces derniers temps, des changements faits de permutations et de nominations dans les départements pédagogiques, les trois pôles universitaires de Sidi Amr, El-Bouni, et Sidi Achour ainsi qu'à la tête de la direction des oeuvres universitaires avec l'installation de M. Khanfre Mostefa qui a déjà occupé le même poste à Guelma, et ce, en remplacement de M. Nemouchi Bachir.

Une première prise de contact avec lui nous a permis d'avoir un aperçu des priorités ciblées par la nouvelle direction, pour cette rentrée universitaire où 2.500 nouveaux résidents sont attendus, ce qui porte le nombre au total à 18.000, a indiqué M. Khanfre. Cet effectif sera réparti à travers les résidences de Sidi Amar, El-Bouni, Sidi Achour, la Plaine Ouest, Cité 2.000 lits, Pont blanc et Alzon.

Parlant des priorités et des mesures prises, il dira «pour cette année, la nécessité est d'assurer une meilleure prise en charge des étudiants en matière, d'accueil, de transport, d'hébergement, de restauration et d'améliorer les conditions de vie des étudiants dans les résidences».

A coup sûr, la tâche ne sera pas facile pour le nouveau directeur qui connaît, cependant, bien les lieux pour avoir géré déjà la cité universitaire «2.000 lits» pendant une longue période.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)