Algérie

Un cimetière à l'abandon


« Où sont les responsables chargés de l'entretien des cimetières? Même les morts ne sont plus respectés!»

Cette phrase lourde de signification qui interpelle les consciences, a été prononcée par des parents de disparus venus se recueillir sur leurs tombes, complètement ensevelies par toutes sortes de débris: boue, branches d'arbres, bouteilles vides, herbes, charriés par les eaux pluviales. Certaines tombes ont été même saccagées, il y a trois ans, par un engin qui voulait nettoyer la partie inférieure de ce vieux cimetière de la ville, visité quotidiennement par de nombreuses familles bônoises.

Depuis tout ce temps, le mur de protection n'a pas été encore reconstruit. Pis encore, ce lieu est devenu un dépotoir où sont jetés, pêle-mêle, rejets ménagers et bouteilles d'alcool, par des mains tant insouciantes qu'inconscientes sans aucun respect pour le lieu.

De même que la fontaine qui se trouvait dans la grande allée centrale du cimetière a été tout simplement supprimée, arguant qu'elle était utilisée par des visiteurs d'une manière irrationnelle. Pourtant, il y a bien des solutions et des gardiens pour règlementer son utilisation, comme pour veiller à l'entretien des lieux et des tombes, en prenant comme exemple le cimetière des «Chouhada» de Bouhdid.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)