Tlemcen - Hennaya


Vues : 752

Cette rubrique est entièrement consacrée à Hennaya Si vous possédez des informations ou des commentaires sur ce sujet, n'hésitez pas à les partager avec les autres internautes. Cet espace d'information est ouvert à la libre expression, mais dans le sens positif du terme. Nous vous remercions pour votre participation.





Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)
Numéro commentaire : 281375
Posté par : benali abdelkader
Profession : Peintre et décorateur on plâtre
Ville : hennaya
Pays : Algérie
Date : 17/10/2015
Message : Abdul-Mu'min ben `Alī al-Kūmī ou `Abd al Mu'min ben `Alī al Kūmī ou Abdelmoumen (en arabe : عبد المؤمن بن علي الكومي), né vers 1100 dans l'empire Almoravides, dans un village Honaine près de Nedroma en actuelle Algérie, et décédé en 1163 à Salé au Maroc actuel, est le premier calife de la dynastie des Almohades régnant de 1147 à sa mort, il fut le meilleur disciple de Ibn Tamart. En mourant, Ibn Tamart laisse à ses disciples dont Abd-al Mumin un mouvement religieux organisé et doté d'une puissante armée formée de plusieurs tribus masmoudiennes du Haut Atlas marocain1. Ce Berbère zénéte, fut surnommé le " flambeau des Almohades " par evariste Levi-Provençal 2. Il fut le fondateur du royaume des Almohades3. En 1128, `Abd al Mu'min cacha pendant trois ans la mort d'Ibn Tumart4, le temps d'asseoir son autorité politique au sein des Masmoudas jusqu'à ce qu'il put épouser la fille du cheikh Abou-Hafs, émir de la tribu des Hintata et chef des Almohades5. étant parvenu, avec l'aide de son beau-père, à faire exécuter les dernières volontés d'Ibn Tumart, il devint le grand cheikh et calife des Almohades5. Il prend la tête d'un mouvement religieux et des troupes organisées par le Mahdi et, soutenu par plusieurs tribus de l'actuel Maroc. En mars/avril 1147, il fit massacrer Ishaq ben Ali, dernier souverain almoravide, et étend la puissance almohade à tout le Maghreb6.



Numéro commentaire : 34051
Posté par : benaissa mohamed
Profession : docteur
Ville : tlemcen
Pays : Algérie
Date : 15/06/2012
Message : bonjour a tous qui porte le nom benaissa. vous savez que tout les benaissa veinent du Maroc, par avant ils portent le nom S.N.P pendant le colonialisme en algerie.



Numéro commentaire : 33133
Posté par : LABLACK CHAIB
Profession : sans
Ville : marseille
Pays : France
Date : 30/05/2012
Message : selem