Algérie

VOS MESSAGES Réponse à M. Dahmani

Je me permets de répondre à l'historien Saïd Dahmani Je pensais qu'un historien, avant de tenir un quelconque propos, vérifiait ses sources. Apparemment, aujourd'hui, nos historiens se contentent de rumeurs.
Une simple recherche sur le bombardier américain aurait orienté tout esprit bien placé. Le B-52B vole pour la première fois en décembre 1954 (le numéro de série 52-8711) et entre en service avec le 93th Bomb Wing à la Castle Air Force Base, en Californie, le 29 juin 1955, peut-on lire sur Wikipedia. Ou bien est-il possible que les Américains avec leurs alliés sionistes ont testé leur avion en Algérie, à l'époque territoire français. Vous pouvez lire sur cette page toutes les informations voulues au sujet de bombardier. Il est vrai que le monde entier est allié contre notre nation depuis la nuit des temps. N'est-ce pas Metellus ' N'est-ce pas Marius ' Bref, M. Dahmani, vous reflétez malheureusement ce qu'est devenue l'Algérie d'aujourd'hui : vieille avant même d'être jeune. Jusqu'à présent, nous le savons tous, il y a des moudjahidine qui apparaissent. Il y en a même qui sont en 1960. Un miracle. Il n'y a qu'en Algérie que de telles choses puissent arriver. Avant de remonter l'horloge de Chronos jusqu'à la période ottomane, essayons de parler de l'Algérie des années 1950 à aujourd'hui. Un exemple frappant est feu le colonel Amirouche. A quand remontent les travaux d'historiens algériens sur ce héros ' La Turquie fait partie de l'Otan. La Turquie a permis à Tsahal de s'entraîner sur son sol. Cette même Turquie a envoyé une flottille à Ghaza. Cette même Turquie défend les Syriens meurtris par Assad. Elle a le droit de reprocher à la France ces massacres autant que cette dernière lui en reproche d'autres. Pourtant, il y a bien un pays qui s'appelle Arménie. N'est-ce pas ' M. Dahmani, votre réaction m'a fait sourire. Elle m'a fait rire. Je pensais, pourtant, que les Turcs nous ont sauvés des Espagnols vers 1505. Je ne sais plus car ces dates changent selon les humeurs du sinistre de l'in-éducation nationale en place. Il est tout de même vrai que la Turquie ne fait pas partie du fameux «el watan el âarabi». Il y a une chose dont je suis certain. Un Turc est beaucoup plus fier d'être Turc qu'un Algérien d'être Algérien.
Un lecteur
Les oubliés de la Cnas
Si l'activation de la carte Chifa est une décision louable à plus d'un titre par le grand intérêt suscité auprès des affiliés de la Cnas, leur permettant dorénavant d'éviter les tracasseries bureaucratiques dans le remboursement des ordonnances, il n'en demeure pas moins que les travailleurs du sud originaires du nord du pays déchantent, car ils sont exclus de facto de ce système de payement tant que son utilisation est limitée à la wilaya du lieu de travail et non de résidence. Dans ces conditions, la question sur l'utilité de cette carte reste posée. Etant dispersés à travers les chantiers, ils ne peuvent effectuer les déplacements en cas de litige en raison de l'éloignement de ces agences, à l'exemple de celle de Touggourt qui est distante de 600 km de TFT. En général, le remboursement se fait très rare et s'il y en a, c'est après des mois d'attente, au point d'oublier de quel traitement il s'agit. A cet effet nous demandons aux pouvoirs publics de trouver une solution à cette catégorie d'assurés afin qu'ils puissent jouir des bienfaits de cette carte.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)