Algérie

Trois terroristes éliminés lors d’une offensive des forces de sécurité

L’«émir» de l’ex-GSPC de Bordj Menaiel abattu Les forces de sécurité ont éliminé, hier, Djemaâ Ali, alias Touhami, «émir» de la seriat de l’ex-GSPC de Bordj Menaiel. Deux de ses adjoints ont été également abattus lors de cette opération. Selon nos sources, l’»émir» Touhami est tombé à la suite d’une offensive menée, hier matin, par les services de sécurité suite à l’attentat à la bombe commis vendredi soir à Aïn El-Hamra près de Bordj Menaiel où quatre militaires ont été blessés. Lors de cette opération, les forces de sécurité ont découvert aussi tout un arsenal. On parle en effet d’une vingtaine de mines artisanales et bombes découvertes dans un des refuges des trois terroristes, dans la région de Aïn El-Hamra où l’opération des forces combinées de l’armée est toujours en cours. L’élimination de ces trois dangereux terroristes constitue indiscutablement un coup dur pour les groupes armés qui continuent de semer la terreur dans la wilaya de Boumerdès. En effet, jeudi, les forces de sécurité ont abattu en milieu de journée Kolla Mourad, alias Abou Talha, qui n’est autre que l’adjoint de Gouri Abdelmalek, émir de la seriat du GSPC qui activait à Ouled Ali. Ce terroriste est connu pour avoir été à l’origine de l’embrigadement de 13 collégiens dans les rangs du GSPC, dont un des ses frères qui n’avait à l’époque que 15 ans. Kolla Mourad est également Monsieur Finances de la seriat, puisqu’il était chargé de garder par devers sur lui l’argent des kidnappings opérés dans la région de Boumerdès. C’est aussi son groupe qui est derrière l’attentat ayant ciblé en février dernier le siège de la BMPJ de Thénia. Cet attentat, on s’en souvient, avait fait trois morts. Agé de 40 ans, Abou Talha avait pris le maquis en 2000, quelques jours après sa sortie de prison pour une affaire relevant du droit commun.   H. Senouci
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)