Algérie

Tout risque de pollution étant désormais écarté par l’ADE de Sidi Bel-Abbès

L’AEP rétablie à partir du barrage Cheurfa II Suspendue depuis plusieurs semaines, suite à une suspicion de pollution au niveau du point de captage, l’alimentation en eau potable à partir du barrage Cheurfa (Mascara) a été finalement rétablie dans la journée d’hier, mercredi, pour l’ensemble des centres urbains et semi-urbains du couloir nord de la wilaya de Sidi Bel-Abbès. Selon le responsable de la cellule de communication de l’unité locale de l’Algérienne des eaux, «les analyses effectuées au niveau de plusieurs laboratoires spécialisés, celui de l’organisme de distribution de Sidi Bel-Abbès et ceux de la police scientifique d’Oran et de l’Agence nationale des ressources hydriques (ANRH), ont révélé que les échantillons d’eau prélevés dans le barrage Cheurfa ne contenaient aucune substance toxique de quelque nature que ce soit, encore moins de pesticides, de sulfure, d’hydrocarbures, de métaux lourds ou de tout autre produit susceptible d’altérer la qualité de l’eau distribuée...» Il faut rappeler, par ailleurs, que pour les localités du couloir Ouest de la wilaya «SBA/Sidi Abdelli», la situation de l’alimentation en eau potable à partir du forage de Zouia et du barrage de Beni Bahdal, dans la wilaya de Tlemcen, s’est quelque peu améliorée ces derniers jours avec le rétablissement du courant électrique au niveau des principaux sites de pompage soumis à des pannes fréquentes depuis le début de la saison estivale. A. Abbad
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)