Algérie


Tiaret - Alerte au braconnage du loup doré



Tiaret - Alerte au braconnage du loup doré


Ils venaient à peine de faire leur réapparition dans la région de Tiaret, des loups dorés d'Afrique ont été retrouvés massacrés par des randonneurs dans la forêt de Mezguida, sur le versant sud de la forêt du «Plateau».

Menacés d'extinction, le loup doré, classé comme une variante africaine du chacal doré, est victime d'un braconnage sauvage dans son habitat naturel, comme les forêts urbaines et suburbaines.

Samedi, un couple de loups dorés a été retrouvé massacré et les deux animaux pendus à des arbres, un spectacle des plus macabres qui a autant ému que scandalisé de nombreux randonneurs.

Nombreux ont été les militants écologistes et autres amoureux de la nature à dénoncer ce braconnage sauvage, en interpellant les services concernés comme la Conservation des forêts, les gardes forestiers et la gendarmerie nationale.

L'Association «Essalam El Akhdar» de Tiaret avait, dernièrement, tiré la sonnette d'alarme sur le phénomène du braconnage de la gazelle de Cuvier, menacée, elle aussi, d'extinction dans la wilaya de Tiaret.

En dépit des mesures de prévention et de lutte contre la propagation du coronavirus (Covid-19), des prédateurs connus continuent à s'adonner à la chasse illicite de cette espèce rare et protégée par la réglementation en vigueur, avait dénoncé l'association écologiste «Essalam Al Akhdar», dans un communiqué.



Photo illustrative de l'article ajoutée par Akar Qacentina, le loup doré

El-Houari Dilmi


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)