Algérie

Sûreté à Tipaza

Inauguration de trois commissariats A l?occasion de la célébration du 43e anniversaire de la Fête de la police, la sûreté de la wilaya de Tipaza a organisé, au niveau de l?amphithéâtre du complexe sportif et culturel du chef-lieu de la wilaya, une conférence ayant pour thème « L?histoire et l?évolution de la police nationale ». Durant 75 minutes, le commissaire Saïd Amzart, responsable de la formation et de la communication de la sûreté nationale de la wilaya de Tipaza, a magistralement présenté, devant un parterre constitué des cadres de la sûreté de wilaya et des invités, sa communication sur l?institution depuis l?ère de Mouaouiya jusqu?à celle de l?actuel patron de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). L?orateur n?a pas manqué de se référer aux archives pour relater le rôle de la police à travers les différentes civilisations et périodes qui ont marqué l?histoire de l?Algérie : la définition de la police, ses prérogatives, ses devoirs, ses relations avec les populations, son adaptation à l?évolution sociale et économique du pays, les années d?avant J.-C. à ce jour. Il a cité les personnalités qui ont marqué la vie de la police algérienne depuis sa création. Déterminée à jouer pleinement son rôle dans le contexte économique et social du pays, la DGSN s?est dotée de structures centrales, régionales et locales pour faire face aux exigences de l?heure. La formation, le recyclage, l?intégration de l?outil informatique et l?acquisition des moyens matériels et équipements technologiques modernes dans le fonctionnement de la DG, selon le conférencier, illustre la volonté de l?Etat à hisser l?institution vers un niveau de modernité, afin que la police algérienne puisse être au service des citoyens et de la justice nationale. Selon les statistiques communiquées, la femme algérienne commence à gravir les échelons dans la hiérarchie de la police nationale, ce qui explique son intérêt pour intégrer l?institution. La création du musée de la Sûreté nationale le 17 juillet 2001 est une manière pour les responsables d?informer les jeunes générations sur l?utilité et le rôle de la police algérienne depuis plus de 1000 ans. L?assistance a apprécié pendant ces moments l?intervention de l?officier supérieur de polices M. Amzart, qui est devenu historien le temps d?une conférence. Dans la matinée, trois nouvelles sûretés urbaines ont été inaugurées à Chaïba, Koléa et Fouka, tandis que des récompenses ont été remises aux nouveaux bacheliers, enfants des fonctionnaires de la Sûreté nationale de la wilaya de Tipaza.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)