Algérie

SNTF/unité 13


Retard dans le renouvellement des sections syndicales Le renouvellement de la section syndicale des ateliers de maintenance ferroviaire de Constantine (AMFC) sis à Sidi Mabrouk, plus connus sous l?appellation d?unité 13, suscite moult interrogations de la part des travailleurs de cette unité. En effet, l?assemblée générale, qui devait avoir lieu au début du mois en cours pour désigner la commission d?organisation du scrutin, ne s?est toujours pas tenue. Un retard que rien ne justifie, selon des agents activant dans ces ateliers, qui accusent le bureau syndical actuel d?atermoiements délibérés afin de se maintenir en exercice malgré l?achèvement de son mandat, au cours duquel ledit bureau, indiquent-ils, ne s?est guère soucié de leurs revendications en matière d?amélioration des conditions de travail, notamment en ce qui concerne ce qu?ils qualifient de dépassements commis par l?administration, telles certaines sanctions prises à leur encontre et qu?ils estiment souvent abusives. Des travailleurs de l?unité que nous avons rencontrés soulignent que « les membres de la section syndicale n?ont pas jugé utile, en outre, de se déplacer à Alger pour prendre part aux pourparlers qui se sont déroulés récemment entre la fédération nationale des cheminots et la direction générale de la SNTF, et ce malgré l?importance de ce rendez-vous. Ils usent et abusent de leur statut de syndicaliste pour entrer et sortir à leur guise en utilisant un véhicule de service, mis à leur disposition par l?administration, à des fins personnelles, alors que notre unité, qui compte plus de 250 agents ne dispose d?aucun moyen de transport pour l?évacuation des blessés en cas d?accident ». L?appel à la transparence dans le déroulement et la préparation des élections, quand on se décidera à les organiser bien entendu, est l?une des préoccupations majeures de ces travailleurs qui rejettent implicitement les « manoeuvres de coulisses », comme cela a été le cas lors des précédents scrutins, déclarent-ils en guise de conclusion.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)