Algérie

Semaine culturelle de Ghardaïa à Tiaret

Les Tiaretis saluent les Mozabites La semaine culturelle de Ghardaïa à Tiaret a été lancée, hier, à partir de la Maison de la Culture par le wali Mohamed Bousmaha accompagné des autorités civiles et militaires. Cette manifestation s’inscrit dans le cadre des échanges culturels entre les villes d’Algérie, des traditions culturelles en continuité perpétuelle qui prennent de l’envergure. Le programme affiche une diversité d’activités puisées du terroir du Mzab, notamment les produits artisanaux, la poésie, le folklore et arts plastiques. Le Mzab, c’est à la fois une architecture étonnante, des couleurs lumineuses, un mode de vie traditionnel et une population qui attache une importance assez prononcée quant à la sauvegarde du patrimoine ancestral! Ghardaïa où Taghardeyt, qui signifie en berbère: «hauteur, falaise, mouvement de terrain» (C. Pavard). Les Mozabites sont comme la plupart de ceux de l’île de Djerba (Tunisie) parlant un dialecte particulier. Les Ibadites dominèrent l’Afrique septentrionale au Xe siècle, fondèrent successivement El Atteuf, Bounoura, Beni Isguen, Melika puis Ghardaïa dont Le Corbusier avait une grande admiration pour son architecture Ibadite. Cette semaine culturelle diversifiée n’est en fait qu’un lien entre Tiaret et Ghardaïa dans la dimension culturelle et spirituelle. A la Maison de la Culture de la ville des Rostomides, l’ambiance était de fête. La direction de la Culture peut enfin se targuer d’avoir rapproché tous les intellectuels sevrés d’événements culturels. Une semaine qui ne manquera indubitablement pas de ravir les Tiaretis. B. Kacem
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)