Algérie

Semaine culturelle de Batna

Les Aurès s’invitent à Aïn Témouchent L’ouverture de la semaine culturelle de Batna à Aïn Témouchent a eu lieu avant-hier soir à la Maison de la Culture en présence des autorités de la wilaya et des deux directeurs de la Culture, celui de Batna et celui d’Aïn Témouchent. D’emblée, les Chaouis ont offert en entrée un plateau riche de variétés folkloriques avec des rythmes et danses dans le genre «Sraoui», «Rahaba» et «Sabaha» où la flûte et le bendir sont les principaux instruments qui accompagnent les mouvements ordonnés et gracieux des corps.La danse chaouie au rythme long et avec des mouvements expressifs des corps des danseurs ressemble a un miroir qui reflète les coutumes et traditions lors des mariages. Sur un registre, les animateurs de la semaine ont également monté des expositions-photos de sites historiques et archéologiques, qui montre les grandes potentialités touristiques de la région, ses produits artisanaux en poterie et vannerie, et illustre la conservation et l’entretien d’une authenticité de plusieurs siècles. Le second rayon des expositions englobe les manuscrits théologiques en langue arabe, une variété d’habits traditionnels (homme et femme) les tapis et la bijouterie locale... Pour rester dans l’ambiance des fêtes de mariage, puisque c’est la période, les hôtes d’Aïn Témouchent ont présenté la cérémonie d’un mariage traditionnel suivie d’une soirée musicale, avec les troupes «Nostalgie» et «Safaratou El Fen». Les organisateurs de cette semaine et les gestionnaires du secteur de la Culture d’Aïn Témouchent ont bien fait de dispatcher ce programme -qui se tient du 02 au 07 août- à travers la Maison de la Culture, le Théâtre de verdure, les plages de Terga, Rachgoun, Beni-Saf et l’hôtel «Siga». Il importe de dire que cette année, les Témouchentois ont été bien gâtés avec le passage des quatre caravanes culturelles des wilayas de Tizi-Ouzou, de Ghardaïa, de Sétif et du Sahara Occidental.   Sadj
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)