Algérie

Sadi : « Il faut voter en masse »


Saïd Sadi, président du RCD, a animé, hier après-midi au stade Oukil Ramdane de Tizi Ouzou, le dernier meeting qui clôt la campagne électorale pour les élections partielles du 24 novembre. Un nombreux public a assisté au rassemblement au cours duquel le leader du RCD a développé l?intérêt de cette consultation électorale, les vertus de l?union et de la fraternité et sévèrement critiqué les services secrets algériens, le DRS, qui, aux yeux de Saïd Sadi, « est en train d?orchestrer un plan d?une fraude massive ». Sadi dira encore que : « Le Pouvoir table sur un taux d?abstention élevé pour qu?il récupère les quelques voix qui pourraient s?exprimer pour ses candidats. C?est pour cela qu?il faudrait aller voter en masse. Les agressions contre le RCD qui se multiplient, ce ne sont que des signes d?affolement du DRS. Le DRS sait que la région a faim, mais ignore qu?elle est digne. » Saïd Sadi a adressé un long réquisitoire contre les dirigeants du pays qu?il accuse « de tentation despotique ». Concernant l?appel à la fraternité et à l?union avec le FFS, le président du RCD a relevé que ceux qui la rejettent n?ont connu « ni le bâton ni les prisons. La Kabylie ne sera pas divisée », a-t-il clamé à la foule qui applaudit longuement. Saïd Sadi a également épinglé dans son discours les candidats indépendants. « Les multiplications des listes électorales visent non pas à asseoir la démocratie, mais pour qu?il n?y ait pas de majorité dans les assemblées et ainsi affaiblir la société et encourager la corruption. » La foule qui a assisté au meeting, qui a duré près de deux heures, s?est dispersée dans le calme.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)