Algérie

RCA : Le RCA formule des réserves sur Ouenas

RCA : Le RCA formule des réserves sur Ouenas
Mohamed Tani, DG du RCA :«C'est une procédure routinière qui ne nous donne pas forcément gain de cause»
Une affaire qui pourrait bien faire gagner au RCA les trois points de la rencontre du dernier match face à l'USMAn. Buteur vendredi, Ouenas, le milieu de terrain des Bônois, ne serait pas en droit de participer à cette rencontre. En effet, le joueur avait écopé de quatre cartons jaunes depuis le début de la saison, ce qui le suspendait automatiquement pour la dernière empoignade. Ce qui rend l'affaire si complexe est que le premier avertissement écopé lors de la rencontre face à l'ASK n'a pas été brandi par l'arbitre, cependant celui-ci aurait tout de même inscrit la contestation du joueur sur la feuille de match. Depuis son quatrième carton lors de la rencontre de la 11e journée face à l'MSPB, aucun adversaire de l'USMAn n'avait relevé cette anomalie jusqu'à la rencontre face au RCA où les dirigeants du club ont signalé cette suspension avant et après la rencontre.
Medouer : «J'ai bel et bien signé sur la feuille de match»
Le défenseur central et capitaine d'équipe lors de cette rencontre confirme la version de la direction du club en nous déclarant : «J'ai bel et bien signé sur la feuille de match, après que le secrétaire eut formulé les réserves. J'ai même été convoqué à la fin de la rencontre par les arbitres afin d'apposer ma signature sur le même papier.»
Mohamed Tani, DG du RCA :
«C'est une procédure routinière qui ne nous donne pas forcément gain de cause»
Concernant cette affaire, le directeur général du club ne veut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Cette procédure ne donne pas totalement raison à son équipe. Ce dernier nous déclare : «Je trouve que c'est légitime de notre part de formuler des réserves quant à la participation de Ouenas, car nous pensons que le joueur devait être suspendu pour cette rencontre. C'est une procédure routinière qui ne nous donne pas forcément gain de cause, il est probable que la commission de discipline ne nous donne pas raison sur cette affaire. Maintenant qu'on a formulé des réserves, on attendra que la commission tranche.»
Adlen Djaâdi : «Il est probable que je quitte le club dans les jours à venir»
Approché par nos soins, hier, le président d'honneur de l'Arbaâ nous a confirmé les rumeurs qui le déclarent partant de cette équipe du RCA : «En effet, il est probable que je quitte le club dans les jours à venir. D'ailleurs, nous avons programmé une assemblée qui aura lieu demain, dans le but de faire un bilan complet de cette phase aller. Si on n'arrive pas à trouver un terrain d'entente sur certains points, je pense que n'aurai pas d'autre choix.»
«Les anciens dirigeants ont bloqué le compte bancaire du club»
Pour expliquer son départ un peu inattendu, Djaâdi nous avouera : «Les raisons de ce choix trouvent leur explication dans l'attitude des anciens dirigeants qui apparemment font plus de mal que de bien pour cette équipe. Ils ont bloqué le compte bancaire du club qui comptait 10 millions de centimes sous prétexte que l'argent leur reviennent de droit, ce qui paralyse le club.»
«C'est une situation qui pourrait bien déstabiliser le club»
Une situation qui n'arrange pas l'équipe de l'Arbaâ et pourrait même le déstabiliser : «Vous savez, on est venu ici afin de rendre le prestige à ce club. Jusqu'ici, on a accompli du bon travail, cependant ce n'est pas tout le monde qui cherche l'intérêt du club à ce que je vois. C'est une situation qui pourrait bien déstabiliser le club. C'est vraiment dommage qu'on en arrive là.»
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)