Algérie

Oran – La bêtise humaine n’a plus de limite

Un chauffeur de camion, furieux, écrase un vieil homme à Haï Sabah Mardi, aux environs de 17h, un «accident» dramatique s’est produit à Haï Sabah, au niveau de la cité résidentielle faisant face aux villas des cadres de la wilaya. B.M., âgé de 72 ans, a été écrasé par un camion devant la porte de sa maison. Selon des témoins oculaires, le conducteur du camion a eu une altercation verbale avec le défunt qui était sorti lorsqu’il l’a entendu blasphémer à l’adresse de sa fille, dont le véhicule était garé devant la porte de la maison. Le conducteur du camion, âgé d’à peine 25 ans, ne pouvait pas passer dans la ruelle dont la moitié de l’espace était occupée par du sable et des graviers appartenant à l’un des voisins dont la construction de la maison était en cours. Il a alors demandé à la fille du défunt de démarrer. Celle-ci attendait un membre de sa famille et lui a demandé de patienter. C’est alors qu’il s’est énervé et s’est mis à l’injurier. Accouru au secours de sa fille, le défunt a été suivi de son fils. Le conducteur du camion ne s’arrêtera pas là et n’eut aucun égard pour le vieil homme, dira un des membres de la famille du défunt. Il ajoutera que le conducteur du camion a fini par foncer, ne se souciant pas du défunt qui se tenait sur la route. Il l’a écrasé et a touché son fils à une jambe. Le conducteur du camion a tenté, avons-nous appris, de prendre la fuite, mais il a été rattrapé par les riverains qui l’ont remis à la police. B.M. est mort sur le coup. Son corps a été évacué vers le service de médecine légale du CHU d’Oran. Par ailleurs, dans la matinée de mardi dernier, un autre drame a secoué la famille A. La mère de famille, A.F. âgée de 51 ans, est morte lors d’un accident de la circulation alors que son mari et sa fille, portant les mêmes initiales, soit A.A, ont été blessés. La famille se trouvait à bord d’un véhicule de marque ATOS et roulait sur la RN11 lorsque, subitement, le père a perdu le contrôle du véhicule qui a dérapé avant de faire plusieurs tonneaux. Cet accident a eu lieu à proximité de Mers El Hadjadj. Le cadavre de la défunte a été évacué au service de médecine légale de l’hôpital d’El Mohgoun. On déplore également, mardi dernier, un autre mort sur la route. Cette fois-ci, il s’agit d’un jeune, A.K, âgé de 17 ans, qui a été fauché par une voiture sur la route de Boutlelis. B. Hafida
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)