Algérie

11 morts, 29 blessés dont 4 graves sur la RN 20


Tragique dérapage d?un bus à Aïn Abid Selon les informations recueillies auprès des services de la Protection civile de la wilaya de Constantine, le bus de marque Sonacome 40 L6 a quitté la gare routière Est de Constantine à midi, transportant des passagers dont la plupart sont originaires de la wilaya de Guelma. Il aurait dérapé dans des conditions qui demeurent toujours inconnues, même si certaines sources avancent la probabilité de l?excès de vitesse, surtout que la chaussée était glissante après les chutes de pluie de la matinée. Ce tronçon de route, qui n?est pas à forte densité de circulation, est connu pour son état de dégradation avéré dans plusieurs endroits et qui n?aura pas connu des réfections notoires depuis des années. Le bilan provisoire communiqué par la Protection civile en fin d?après-midi d?hier fait état de 10 morts et de 29 blessés. Selon des témoins oculaires, la plupart des victimes étaient des étudiants originaires de la wilaya de Guelma partis passer le week-end chez eux. Un grand mouvement d?ambulances a été remarqué sur la route entre les communes de Aïn Abid et de Oued Zenati, dans la wilaya de Guelma, où 14 blessés et 2 morts, originaires de la région, ont été évacués. Une quinzaine de blessés ont été acheminés vers l?hôpital de la ville d?El Khroub et le CHU de Constantine pour 5 cas jugés graves. Ce qui pourra aggraver encore le bilan selon les aveux d?un officier de la Protection civile ayant constaté sur les lieux la gravité du drame. Les blessés, âgés entre 17 et 57 ans, sont atteints pour la plupart à la tête et aux membres inférieurs, et dont une bonne partie aurait regagné leur domicile. On compte un bébé d?un an blessé au visage. A l?heure où nous mettons sous presse, des contacts demeurent toujours établis entre les services de la Protection civile des wilayas de Guelma et de Constantine pour identifier les victimes et rassurer les familles restées sans information sur leurs proches. Les chiffres, toujours provisoires, faut-il le rappeler, font de ce drame l?un des plus tragiques enregistrés dans la wilaya de Constantine durant l?année 2005, dont les axes routiers demeurent parmi les plus meurtriers à l?échelle nationale. Il faudra remonter au mois de novembre 2004 pour retrouver un accident d?une pareille ampleur sur la RN3 entre Constantine et Skikda, où pas moins de 11 travailleurs de la Sonacome ont péri dans une collision entre un bus et un camion, dans la daïra de Zighoud Youcef, à 30 km de Constantine, quelques minutes seulement avant l?iftar.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)