Algérie

Mila Un centre hospitalier universitaire sera le bienvenu

Le directeur général du CHU de Constantine et les dix professeurs qui l'accompagnaient dans le cadre de la journée d'évaluation sur la convention de jumelage, entamée depuis 2005 entre ce dernier et les trois secteurs sanitaires existant à travers la wilaya de Mila, ont conclu lors d'une rencontre qui s'est déroulée dernièrement au centre de documentation scientifique «que Mila peut se préparer d'ores et déjà pour l'accès au statut de centre hospitalier universitaire, en raison de la disponibilité des structures qui n'ont rien à envier à celles du CHU de Constantine». S'exprimant devant le corps médical et les gestionnaires des différents secteurs, le professeur Segueni, coordinateur de l'opération de ce jumelage, a souligné que l'objectif de ce dernier vise d'une part les soins du malade, et d'autre part mettre en harmonie les équipements qui sont en avance par rapport aux ressources humaines. A ce titre, les médecins et paramédicaux ont suivi des stages s'étalant de 1 à 3 mois, à Constantine, visant dans une première phase à consolider des points tels que les services des urgences, ceux des soins intensifs ainsi que ceux des laboratoires. Le professeur Zermane, directeur du CHU de Constantine, est intervenu à son tour pour souligner l'importance d'aller soutenir les structures sur place. A titre d'exemple, dira-t-il, «plus de 60% des transferts sont enregistrés au niveau du CHU de Constantine». La décision d'automatisation des laboratoires et la livraison dans un délai n'excédant pas 14 mois du centre d'exploration au chef-lieu de wilaya, qui intègrera toutes les formes de radiologie, sera un apport pour les besoins de la médecine interne locale de plus en plus évacuatrice vers le CHU de la capitale de l'Est, ont souligné, pour leur part, plusieurs intervenants. Une meilleure organisation des services, le respect du contrat d'engagement (déplacement d'une compétence pour laquelle on a investi), création d'un pôle de garde (70% des évacuations sont effectuées par les médecins de garde), création de pôles d'excellence spécialisés au niveau de Chelghoum Laïd, Ferdjioua et Mila, sont autant de sujets qui ont été abordés. A noter enfin que les participants à cette journée ont visité les différents services de l'hôpital de Mila, après quoi un protocole d'accord a été signé par le DG du CHU de Constantine, dans lequel toutes les demandes de formation formulées par les gestionnaires des trois secteurs ont été acceptées.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)