Algérie

Météo


Le retour du mauvais temps C?est déjà l?hiver en Algérie Les intempéries sont de retour. Elles touchent les régions nord, de l?intérieur et certaines régions du sud du pays. Selon l?Office national de météorologie (ONM), cité par l?APS, elles persisteront jusqu?à jeudi prochain. La vague de froid est due à une dépression émanant du nord de l?Europe et chargée en air froid dû à des vents nord-ouest. Des chutes de neige ont été également enregistrées durant les dernières 24 heures sur les hauteurs de plus de 800 m, notamment à Sétif, Tiaret, Saïda et Médéa, en plus des averses importantes qui se sont abattues sur le nord du pays, notamment à Ténès (37 mm), à Mostaganem (35 mm), à Chlef (22 mm), à Alger et à Oran (20 mm). Les températures ont chuté hier matin à 7° à Alger, et à 3° dans les villes de l?intérieur, telles que Constantine, Tiaret et Sétif. La journée de mercredi prochain sera marquée par « des averses importantes » sur les régions nord notamment côtières, alors que jeudi verra le retour de l?éclaircie notamment dans les régions ouest et centre du pays, puis touchera vendredi les régions est du pays. Des chutes de neige, de violentes rafales de vent et des pluies incessantes ont été enregistrées dans la nuit de samedi à dimanche dans la wilaya de Blida, sans toutefois occasionner des dégâts aux habitations ni bloquer les principaux axes routiers. Selon un communiqué de la Gendarmerie nationale, la RN15, reliant les communes de Aïn El Hammam et Aghbalou (Bouira), a été coupée au lieu dit col de Tirourda, commune d?Abi Youcef, à cause de chutes de neige. Les autorités locales ont été avisées. Parmi les effets de la vague de froid qui touche actuellement le pays figure un appel de puissance record des clients de la Sonelgaz. Selon un communiqué de presse, « la puissance maximale appelée PMA, qui correspond à la plus forte demande en énergie électrique, a atteint 5567 MW, en évolution de près de 400 MW par rapport à la PMA enregistrée la veille ». Cette évolution équivaut à la demande en énergie électrique du Grand Alger. A la même période en novembre 2004, la puissance maximale appelée était de 5140 MW. Le taux d?évolution de la demande est de près de 8 %. La PMA enregistrée hier dépasse également la pointe de l?hiver dernier ( 5540 MW) enregistrée le 28 décembre 2004. Des conditions hivernales particulièrement rigoureuses se sont aussi abattues sur une partie de l?Europe du Nord, provoquant pannes de courant, annulations de vols et embouteillages sur des routes enneigées.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)