Algérie

Mers El Kébir : Des baigneurs bien «audacieux»


En dépit de l'interdiction de baignade, annoncée sur une grande pancarte, installée bien en évidence, à l'entrée du virage communément appelé «l'escargot», à mi-chemin de la commune de Mers El Kébir, des jeunes et moins jeunes n'hésitent pas à fréquenter la petite crique sauvage de Monté Christo. Une certaine ambiance prévaut, notamment les week-ends, sur la route nationale, reliant ladite commune à cet endroit du littoral ouest, caractérisée essentiellement par un va-et-vient de riverains, de différents âges. Demeurant en général dans la municipalité de Mers El Kébir, ils couvrent à pied, sous un soleil de plomb, une distance d'un peu plus d'un kilomètre, pour une trempette dans cette zone non-surveillée. Le fait que nombre de personnes ont été victimes d'une chute mortelle, en tentant d'escalader ou de dévaler la falaise, pour accéder à cette crique, ou encore ceux qui y ont péri noyés, ne semble vraisemblablement pas décourager ces audacieux baigneurs. Faute de mieux, ils s'organisent pour de brefs moments au bord de la mer, en ignorant tous les risques et périls auxquels ils s'exposent. Vendredi encore, deux jeunes ont failli être percutés par un véhicule, sur ladite route et ce, suite à un instant d'inattention du conducteur. Certains, parmi ces riverains, tentent de joindre l'utile à l'agréable en s'adonnant à la pêche à la ligne en ce lieu. Par la suite, ils exposent à la vente leurs prises aux automobilistes de passage, à hauteur dudit virage. Toujours est-il que, malheureusement, la présence de ces piétons imprudents sur cette partie de la route du littoral, dépourvue de bas-côtés, est à l'origine d'un certain nombre de désagréments pour la circulation routière.
«J'ai actionné mon klaxon pour prier des jeunes de s'écarter de la route; contre toute attente, j'ai suscité leur courroux et ils ont même tenté de me rattraper» a commenté un automobiliste.
Des altercations ont même opposé des automobilistes à ces groupes de riverains à ce propos. Cet état de fait a provoqué un embouteillage sur cette route, quelques jours auparavant, qui a nécessité l'intervention des éléments de la Gendarmerie nationale. Notons encore qu'une ambiance presque similaire règne, les week-ends également, sur cette même route, au lieudit « Le rocher de la vieille », non loin de la localité de St Roch. Les plages non surveillées, tapissées de récifs, s'étendant au dessous de ce lieu, constituent le lieu favori d'autres jeunes et moins jeunes imprudents.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)