Algérie

Maroc

Maroc
La valeur globale des ordres de paiement des gros montants a augmenté de plus de 16% à fin 2013, passant de 3 620 milliards de dirhams en 2012 à 4 222 milliards de DH en 2013, a indiqué Bank Al Maghrib.Au terme de l'année 2013, le Système des Règlements bruts du Maroc (SRBM), qui constitue une infrastructure de paiement essentielle permettant notamment les transferts de gros montants en temps réel, aura permis le traitement agrégé de 169.872 ordres de virement, soit une baisse de 4,02 % par rapport à l'exercice précédent, explique la Banque centrale qui vient de publier les statistiques sur les instruments de paiement échangés à travers les circuits bancaires à fin 2013.Cette évolution des échanges traduit une évolution contrastée tant des ordres de virement interbancaires que des ordres de la clientèle.En effet, les virements interbancaires, qui demeurent prépondérants avec plus de 62% du volume global des ordres de paiement réglés par le système, ont enregistré une baisse de 7% au terme de l'année 2013. Néanmoins, la valeur de ces virements a enregistré une hausse notable de plus de 29%, avec 2 923 MMDH en 2013, au lieu de 2 263 MMDH en 2012, précise la même source.Parallèlement, le volume des ordres de virement clientèle, réglés par le SRBM, a enregistré une nette décélération, passant de 62 600 en 2012 à 63 654 en 2013, soit une hausse de 1,7%, contre près de 9% enregistré auparavant. Cette évolution en nombre s'est accompagnée par une baisse de 4,2% de la valeur des ordres qui se sont établis à 1 299 MMDH en 2013, contre 1.356 MMDH en 2012.Malgré cette décélération, la part des virements en faveur de la clientèle n'a cessé d'augmenter passant de 10,5% en 2007, année du démarrage du système, à plus de 37% en 2013.Le total des soldes déversés par le Système interbancaire marocain de télé-compensation (SIMT) dans le SRBM s'est élevé à 444 MMDH, en hausse de 8,42% par rapport à son niveau de 2012.Pour sa part, le montant global des soldes déversés par le Centre monétique interbancaire (CMI) dans le SRBM a atteint 10,8 MMDH en 2013, en hausse de plus de 8% par rapport à l'exercice précédent.Quant à la valeur consolidée des ordres issus des filières de Maroclear et réglés dans le SRBM, elle s'est établie à 9 572 MMDH, en hausse de plus de 6% par rapport à 2012. Cette augmentation est due essentiellement à l'augmentation du volume des avances octroyées par Bank Al-Maghrib dans le cadre des opérations de politique monétaire. Le système SRBM, qui permet de régler les transactions admises en monnaie centrale, de façon continue, sur une base brute, réduit sensiblement le risque systémique dans la mesure où le contrôle de la provision du compte est effectué préalablement à l'exécution des ordres, à l'application des règles de gestion des files d'attente et à l'exécution des ordres de paiement.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)