Algérie

Marché couvert de Haï Essalam


La grogne des commerçants La situation du marché couvert de Haï Essalam, anciennement appelé Saint Hubert, où sont exploités une vingtaine de locaux s’étant beaucoup dégradée, les commerçants s’en plaignent. En effet, ces derniers font état de l’absence totale de l’hygiène et de sanitaires. Ils dénoncent aussi les coupures fréquentes de l’eau ainsi que la vétusté des conduites et du réseau d’assainissement dont les eaux débordent souvent et se déversent sur la voie publique mettant dans la gêne la clientèle ainsi que les commerçants. De même, pour protéger leurs intérêts, les commerçants demandent aux services compétents de ne plus autoriser l’ouverture de locaux commerciaux à l’extérieur de cette enceinte commerçante. A cette fin, des courriers ont été adressés au secteur urbain d’El-Hamri ainsi qu’à l’APC d’Oran. On signale que les commerçants détenant des locaux à l’intérieur du marché couvert de Haï Essalam s’opposent à l’aménagement par certains de leurs pairs de portes secondaires dans le but évident de gagner plus d’argent. «En agissant de la sorte, ces gens courent après le gain facile et encouragent les revendeurs du secteur informel qui squattent la voie publique où ils exposent leurs produits. Cette pratique qui n’obéit à aucune règle nous porte préjudice et menace nos commerces» estiment les commerçants dont beaucoup exercent ici depuis près de 28 années. Souad M.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)