Algérie

Malgré les milliards consommés

La cité Lescure toujours aussi mal en point Les habitants de la Cité Lescure à Oran, se plaignent toujours de la dégradation de l’état de leur cité et du cadre de vie qui n’a pas connu d’amélioration après les soi-disant travaux qui y avaient été engagés. Ils imputent cette responsabilité au maître de l’ouvrage du projet, lancé en grande pompe à Oran. «Le suivi et le contrôle des travaux de réhabilitation et d’aménagement engagés au profit de cette cité en 2005 n’a pas été convenablement assuré», diront les habitants de cette cité qui ajouteront «Les travaux d’aménagement ont été bâclés et deux mois seulement après leur réception, la cité est redevenue comme elle était, si ce n’est dans un pire état». A savoir que la wilaya avait consacré un budget de l’ordre de 60 milliards de centimes pour la réhabilitation de quelques cités, les plus anciennes de la ville d’Oran afin d’éviter qu’elles ne tombent en ruine. Les travaux engagés concernaient le renouvellement de l’ensemble des réseaux, soit l’alimentation en eau potable, le réseau d’assainissement, l’électricité, la remise en marche des ascenseurs, le ravalement des façades et la réfection des toitures, en plus des travaux d’étanchéité et l’entretien des espaces verts longeant ces cités. Au niveau de la cité Lescure, les riverains reprochent au maître de l’œuvre «d’avoir limité les travaux de réhabilitation au ravalement des façades, à la rénovation du réseau d’assainissement et celui des ascenseurs». Les riverains se lamentent aussi du fait que les ordures et points noirs fassent désormais partie du décor quotidien de leur cité. Les amas d’ordures faisant nid à toutes sortes de dangers, les rats omniprésents, les insectes et bestioles de toutes espèces, ne peuvent que donner naissance aux maladies les plus dangereuses. L’on apprendra que les habitants de cette cité ont adressé maintes correspondances aux instances habilitées en vue de trouver une solution à leurs problèmes et améliorer leur cadre de vie. Ils attendent toujours! Hafida B.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)