Algérie

Les scouts algériens arrêtés par les gardes-frontières marocains libérés


En visite touristique dans la ville balnéaire de Marsat Ben M'hidi (extrême ouest de la wilaya de Tlemcen), un groupe composé de 19 scouts algériens venus de Baraki ont été arrêtés sur la bande frontalière de l'oued Kiss séparant les villes côtières de Marsat Ben M'hidi (Algérie) et Saidia (Maroc).
Cette arrestation s'est produite au moment où ce groupe de scouts algériens s'apprêtait à prendre des photos souvenirs en compagnie de touristes marocains dans un endroit où les frontières se confondent. Interpellé par les forces auxiliaires de l'armée marocaine, le groupe fut conduit vers la ville marocaine de Saidia où, selon l'un des scouts algeriens, aucun comportement déplacé n'est à déplorer à leur égard de la part de l'armée marocaine ni des autorités de la province de Saidia. «Ne connaissant pas les lieux du fait que c'est la première fois que nous visitons cette ville de l'extrême ouest du pays, par mégarde, nous nous sommes retrouvés sur le sol marocain et du coup nous fumes arrêtés par les soldats marocains, nous tenons à préciser qu'il n'y a eu aucun geste déplacé à notre égard, au contraire nous avons été bien traités jusqu'à notre rapatriement sur le sol algérien», dira le chef du groupe. Cependant, suite à la démarche des autorités algériennes, des instructions ont été données à partir de Rabat pour le rapatriement des jeunes scouts algériens. Ainsi, c'est vendredi matin que le groupe fut relâché et reconduit en direction du territoire algérien.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)