Algérie

Les déboires des opérateurs de la «filière bois»


En marge du salon«puissance 4», qui a ouvert ses portes, hier, les opérateurs spécialisés dansle bois et ses dérivés se sont rencontrés et ont débattu de leurs problèmes.Ils ont, dans cecadre, tiré la sonnette d'alarme sur le problème d'approvisionnement en matièrepremière, la concurrence déloyale et les entraves bureaucratiques auxquellesils sont confrontés. La table ronde, organisée par le représentant de l'UGCCAau siège du Palais des expositions d'Oran et regroupant les professionnels dusecteur a ouvert le champ du débat et de la concertation au représentant del'entreprise «TOP meubles» et les responsables de la société algéro-française«EMEGA» implantée à El Kerma. Le constat estalarmant car plusieurs entreprises dont des menuiseries ont cessé leur activitéen raison de la concurrence déloyale. L'importation de produits de bas prix audétriment de la bonne qualité a envahi le marché local engendrant ainsi unvéritable gâchis dans de nombreux projets. Ce désintéressement de nombreuxpromoteurs quant à la qualité du produit national décourage parfois lesprofessionnels du secteur dont l'objectif assigné est de répondre à la demandeet satisfaire le client. Par ailleurs, la mise en place de nouvellestechnologies pour le développement du produit en Algérie et surtout à Orans'est traduit par une production de mobiliers haut de gamme. C'est le cas descuisines sur mesure fabriquées par l'entreprise TOP meubles. Toutefois, laprise en charge de ce secteur en instaurant un dispositif de contrôle et enprocédant à la révision à la hausse des tarifs douaniers pour mettre au mêmepied d'égalité la fabrication locale et les importateurs de produits finis deChine reste largement souhaitée. Il est question de préserver l'emploi ensauvegardant les PME qui sont versées dans ce créneau. L'intervention dureprésentant de la société algéro-Française «EMEGA» a permis de mettre enrelief la notion de rationnalisation de la matière première sachant quecelle-ci est importée de France ou d'Afrique. La prolongationdu cycle de formation au profit d'apprentis a été aussi un autre axe relevé parles professionnels du secteur. Ces derniers ont demandé à ce que les promoteursprennent conscience et se rapprochent des sociétés spécialisées dans lafabrication du bois et de ses dérivés au lieu d'importer de la mauvaise qualitéet à bas prix de chine. Parallèlement, lacérémonie d'ouverture du salon international puissance 4 a eu lieu, dansl'après midi de la même journée. Organisée parSOGEXPO internationale exhibition compagny, cette manifestation première dugenre à Oran a regroupé 145 exposants dans les différents secteurs du bâtiment,des matériaux de construction, travaux publics, le bois et ses dérivés, lapropreté et la protection de l'environnement. Parmi les participants, l'onsignale des entreprises françaises, allemandes, tunisiennes et turques. Selonl'organisateur, M. Ouali Zoubir, plus de 100.000 visiteurs professionnels sontattendus à ce salon dont la surface d'exposition avoisine les 2.400 m². Placéesous le thème de la promotion et le développement de la petite et moyenneentreprise et le développement de l'investissement en Algérie, cette rencontrede professionnels reste un espace de concertation pour l'échange d'idées et denouvelles technologies en vue de répondre à la demande, à la qualité ets'adapter par là même aux mutations du marché international.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)