Algérie

Le bilan des attentats en Inde s’alourdit

45 morts et 161 blessés Un mouvement islamiste inconnu jusqu’en mai dernier a revendiqué la responsabilité des attentats qui ont fait 45 morts et 161 blessés samedi soir à Ahmedabad dans l’ouest de l’Inde, selon un nouveau bilan communiqué hier par le porte-parole de l’Etat du Gujarat, Jaynarayan Vyas. Une bombe a été neutralisée hier matin et 30 personnes ont été interpellées dans la ville, a ajouté le commissaire de police d’Ahmadabad, O.P. Mathur. Le mouvement islamiste qui a revendiqué les attentats, les Moudjahidine indiens, a envoyé quelques minutes avant les explosions un courrier électronique à plusieurs chaînes de télévisions indiennes, dont CNN-IBN. «Au nom d’Allah, les Moudjahidine indiens frappent de nouveau! D’ici cinq minutes, éprouvez la terreur de la mort! Attendez cinq minutes pour la vengeance de Gujarat», a affirmé le mouvement, faisant apparemment allusion aux émeutes de 2002 dans cet Etat de l’ouest de l’Inde. Ahmedabad, une des principales villes du Gujarat, a été le théâtre de certaines des plus violentes émeutes entre la majorité hindoue et la minorité musulmane. Les violences ont fait au total un millier de morts, des musulmans pour la plupart. Les Moudjahidine indiens s’étaient fait connaître en mai en revendiquant une série d’attentats à Jaipur, également dans l’ouest du pays, qui avaient fait 61 morts. Samedi soir, au moins 16 bombes ont explosé en deux vagues dans plusieurs quartiers très peuplés d’Ahmadabad. La première série d’attentats s’est produite près d’un marché très fréquenté dans la vieille ville, la seconde près d’un hôpital.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)