Algérie

LA FOI ET L’ACTION

LA FOI ET L’ACTION La relation de la foi à l’action est semblable à celle de la morale à la conduite. La foi de l’homme en Dieu, sa certitude quant à l’avènement du Jour Dernier, et sa croyance en la mission des Messagers divins, l’incitent certainement à œuvrer pour ce qui plait à Dieu, à se préparer à sa rencontre et à se maintenir dans sa voie. De même, le courageux attaque là où le danger est certain, le généreux offre lorsque le besoin se fait sentir et l’homme honnête se soucie de la vérité à l’occasion de toute discussion, etc.il est difficile, voire impossible, à l’homme de situer la réalité dé la religion en deçà de ce niveau, ou de comprendre autrement le Livre de Dieu et la Sunna de son Prophète. Or, les ennemis de l’islam n’ont pas manqué de ruse pour le démolir dans son propre fief, alors qu’ils étaient incapables de le vaincre sur le champ de bataille. Ils ont chargé des destructeurs d’essayer de convaincre les musulmans de la nullité et de la vanité de l’islam. Dans le cadre de cette mauvaise compréhension, on a vu vivre côte à côte, durant plusieurs années, le musulman, le juif et le copte, sans que l’on puisse différencier l’un de l’autre. Personne ne fréquente la mosquée, personne ne pourvoit à aucune prescription et personne ne respecte ni Dieu, ni les rites religieux. Ils se livrent tous à la boisson, au profit illicite et à l’adultère. Leur seule différence est que le juif glorifie le sabbat, le chrétien se rend clandestinement à son église, alors que rien ne rattache ce musulman présumé à l’islam, si ce n’est ce nom inscrit dans son acte de naissance. Il est regrettable que certains théologiens ne se soucient point de ce fait. Certains insensés murmurent le mot «unicité de Dieu», se retranchent derrière lui et il devient facile pour eux de manquer à leurs devoirs et de se livrer à l’interdit tout en prétendant que la religion stipule cela. Maudite soit leur action !! A supposer qu’un parti quelconque présente son programme aux gens en laissant entendre implicitement, ou explicitement, qu’il leur est possible de ne pas se conformer à ses principes et à ses prescriptions, tout le monde, sans exception dira : «Quelle absurdité ! Quelle légèreté !» Comment pourrait-on alors accuser l’islam de porter en lui ce qui le démolit ? Comment pouvons-nous alors revenir à ses textes, pour y chercher un support nous permettant de nous en écarter et de le tourner en dérision ? Et comment prétendre que les actes ne sont qu’accessoires ? Comment oser dire que leur manquement n’a aucune importance ? Insensés sont ceux qui : «ont tourné en dérision le culte du Seigneur, en ont fait objet de raillerie entre eux et que la vie éphémère a séduits» (Al A’raf, 5 1). La négligence des lois et des prescriptions divines leur incombe. Ils sont également responsables des calamités et des malheurs connus par les musulmans, suite à cette interprétation erronée de leur religion.   Cheikh Mohamed El Ghazali
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)