Algérie

JOURNEE MONDIALE DE LA VUE

Partenariat entre deux associations qui s'unissent pour abolir la cécité en Algérie par la mise en place d'un réseau de partenariat : l'AALC (Association algérienne de lutte contre la cécité) et l'association Lions Clubs Algérie.HISTORIQUE
L'OMS (Organisation mondiale de la santé) avance le chiffre de 2,2 milliards de personnes atteintes de déficit visuel ou de cécité dans le monde, dont 1 milliard peuvent être traités.
L'Algérie est signataire des objectifs de développement durable pour le droit à la vision.
Aujourd'hui, 253 millions d'individus sont non voyants ou malvoyants dans le monde.
L'OMS définit la cécité, terme issu du latin caecitas, comme étant une acuité visuelle inférieure ou égale à 1/10e du meilleur ?il après correction.
Ces seuils varient en fonction des pays. L'Algérie retient une acuité visuelle inférieure à 1/20e après correction et atteinte du champ visuel. Celle-ci va de la déficience moyenne à la déficience totale ou cécité absolue.
Ces personnes, considérées légalement comme non voyantes, bénéficient de l'aide sociale : carte d'invalidité, aide financière, aide à l'insertion professionnelle et emplois protégés.
Les causes de cécité sont nombreuses, allant de la cécité curable à la cécité évitable, séquellaire de la conjonctivite trachomateuse.
La cécité, ou tiphlophilie, en Algérie a été un fléau majeur durant la période coloniale. Nombreux étaient les aveugles dans les rues, laissés pour compte et livrés à la mendicité.
Le premier congrès de l'Union fédérale des aveugles s'est tenu à Alger du 8 au 11 juin 1933. Il annonça le chiffre de 15 000 aveugles (extrait des archives nationales).
Les causes de cécité étaient nombreuses : la privation et la pauvreté étaient responsables de la perte totale de la vision.
La malnutrition chez les Algériens entraînait une xérophtalmie cécitante par carence vitaminique.
Le manque d'hygiène, l'habitat insalubre, le manque d'eau et un environnement défectueux étaient pourvoyeurs de trachome et d'infections oculaires parasitaires, surtout dans les pays voisins, telles que l'onchocercose.
À cela s'ajoutaient les lésions dégénératives, liées à l'âge, tels que la cataracte, le glaucome, la rétinopathie diabétique et en plus les facteurs héréditaires et traumatiques.
En cette journée mondiale, l'association Lions Clubs Algérie, dont le slogan est Sight First (la vue d'abord), ?uvre depuis des années : un programme annuel avec une stratégie pour prévenir la cécité par des actions de prévention et de dépistage précoce à travers le territoire national.
Une éducation sanitaire est enseignée avec des ateliers hygièno-diététiques destinés aux diabétiques pour une prise en charge rapide lors l'atteinte rétinienne.
De nombreuses campagnes de dépistage de déficience visuelle sont organisées annuellement dans les écoles à travers le territoire national. Les enfants présentant un déficit visuel, recensés par le médecin de l'hygiène scolaire, sont tous examinés par des ophtalmologistes.
Les enfants reçoivent gracieusement la monture et les verres correcteurs. Les enfants nécessitant des soins spécialisés sont pris en charge totalement par l'association Lions Clubs Algérie.
Beaucoup d'écoles de l'intérieur du pays ont bénéficié de nos services avec le concours d'associations et des autorités locales : Koléa, Birtouta, Djemaâ Saharidj, Tigzirt, Sedouk.
La dernière sortie fut à Mila, avec le concours de l'Association nationale pour la société civile et culturelle (ANPSCC), avec pour président M. Bencheikh Kamel.
Le travail fera l'objet d'une communication scientifique avec prévalence de la cécité curable et des déficits visuels dans cette localité ce jour donné.
Chaque année les non-voyants admis au BEM de tout le territoire national reçoivent des dictaphones qui leur assureront la poursuite de leurs études au lycée.
Les meilleurs élèves reçoivent en plus un ordinateur avec le logiciel Jaws.
L'association Lions Clubs Algérie dispose d'équipements d'ophtalmologie de pointe pour la chirurgie ophtalmologique par ultrasons et laser, ainsi que de tout l'appareillage de consultation d'ophtalmologie.
L'association Lions Clubs Algérie, en cette Journée mondiale de la vue du 14 octobre 2021, opérera deux enfants de 3 ans et 5 ans atteints de cataracte congénitale, ainsi que des cataractes de personnes démunies et non voyantes dépistées lors de nos campagnes à la clinique Les Vergers, Birkadhem, par un ophtalmologiste membre de l'association, le Dr Mokrani Mohammed.
Un partenariat fera l'objet de signatures entre les deux associations, où Lions Clubs Algérie, représentée par trois clubs : Alger Benmoussa, Alger Méditerranée et Alger Icosium, s'engage à mettre à la disposition des ophtalmologistes de l'Association algérienne de lutte contre la cécité (AALCC), présidée par le Pr Djabour Mustapha, chef du service d'ophtalmologie CHU Lamine-Debaghine de Bab El-Oued, tous les équipements en leur possession pour toutes actions et campagnes de lutte contre la cécité menées en commun à travers le territoire national.
La définition de la cécité par le non-voyant : "C'est la sensation de ma main sur ma canne."

Mohammed MOKRANI
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)