Algérie

Impardonnable ?

Ali Benhadj est un homme qui aurait dû se taire définitivement, se faire oublier, disparaître. Il a fait beaucoup de mal à ce pays, profitant de la faiblesse d?un Pouvoir laxiste et clément au-delà de toute logique. Considérant sans doute qu?il est au-dessus des lois, il s?est livré à une grave provocation à l?égard du peuple algérien dont il n?a pas respecté la souffrance née de l?enlèvement de nos deux diplomates à Baghdad. Dans une déclaration à Al Jazeera, il a donné raison aux terroristes islamistes qui les ont kidnappés, rejoignant en cela le GSPC qui a adopté la même position. C?était un feu vert donné au groupe de Zarqaoui pour exécuter Ali Belaroussi et Azzedine Belkadi. Le numéro 2 de l?ex-FIS est un criminel qui voue une haine viscérale à l?Algérie avec laquelle d?ailleurs il n?a aucune racine. N?est-il pas allé jusqu?à dire que le peuple algérien mérite la mort s?il ne vote pas FIS ? N?avait-il pas écrit à Chérif Gouasmi qu?il rejoindrait le maquis du GIA s?il était libre de ses mouvements ? Benhadj est un terroriste salafiste au sens strict du terme. Il déclarait publiquement, en 1990-1991, que les militants de son parti possédaient eux aussi des kalachnikovs et qu?ils étaient prêts à passer à la lutte armée. Ce qui fut fait avant même l?arrêt du processus électoral. Il est l?un des hommes qui ont poussé de jeunes Algériens à devenir des terroristes sanguinaires et à tuer des femmes et des enfants. Mais lui n?a jamais eu le courage de rejoindre le maquis, ce qu?il a toujours latitude de faire s?il est un authentique djihadiste comme il le prétend. Il ne franchira jamais ce pas. Il est comme son autre complice Abassi Madani qui a appelé à la libération d?otages français en Irak et qui a même prétendu faire la grève de la faim pour cela, mais s?est tu pour nos deux diplomates. Une attitude guère surprenante de la part d?un mercenaire. La provocation de Ali Benhadj ne doit pas être pardonnée. Il est donc un complice de l?assassinat de deux citoyens algériens et pour cela, il doit répondre et être châtié. Il n?a même pas respecté les souffrances des enfants de Belaroussi et Belkadi. L?Algérie a été trop clémente à l?égard de ce genre d?individus. Il est temps de passer à l?ère de la rigueur, ne serait-ce que pour rendre hommage à la mémoire de nos deux martyrs
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)