Algérie

Combien pèse un diplomate ?

Comme l?a confirmé le ministre des Affaires étrangères, les ravisseurs des deux diplomates ont bien contacté Alger avant leur exécution. Sans suite, selon le communiqué officiel. Mais déjà, dans les rues d?Alger, une terrible rumeur enfle. Le groupe Zarqaoui aurait demandé en échange de la libération de Belaroussi et Belkadi, celle de Abderrezak El Para, ex-chef du GSPC allié à Al Qaîda et toujours détenu à Alger dans un endroit inconnu. Si cet échange aurait été refusé pour d?évidentes raisons de morale, l?hypothétique proposition du groupe Zarqaoui a quelque chose de logique puisque jamais les terroristes internationaux n?ont touché de diplomates algériens à l?étranger, l?inverse étant déjà arrivé. Pourquoi tuer des Algériens ? Pour troubler les consciences internationales alors que les Algériens sont morts par dizaines de milliers sans remuer ces mêmes consciences ? Tuer des Algériens pour faire pression sur leur gouvernement alors que l?Etat algérien n?a jamais arrêté la chasse aux terroristes même après 150 000 morts ? Vraie ou fausse, cette rumeur pose, en dehors de l?éternelle méfiance envers l?Etat et ses « coups d?Etat » secrets, la question de la négociation. Il y a des propositions non négociables et d?autres à étudier. Pour le meurtre des deux diplomates, le rapprochement avec la réconciliation nationale a d?ailleurs été fait : pour ses détracteurs, donner reconnaissance à des groupes qui ont semé la mort est une entorse à la morale autant qu?un aveu de faiblesse. Pour ses défenseurs, un accord n?est pas une capitulation et un compromis n?est pas une compromission. Pour l?échange supposé entre les diplomates et El Para, si la question a dû se discuter, le choix n?en était pas un : ceux qui ont refusé ont eu raison de le faire même si on peut, après, discuter de culpabilité autour des responsabilités.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)