Algérie

Haï Es-Sabah: Les 125 logements LSP livrés avant la fin de l'année ?

Les souscripteurs des 125 logements LSP de Haï Es-Sabah, un projet confié à l'entreprise Bati-Or, s'inquiètent sur le retard considérable accusé par les travaux qui devaient être achevées en 2006, après qu'ils aient été lancés deux ans auparavant comme stipulé dans le contrat. Nombreux sont ceux qui estiment que la question du financement ne s'est pas posée, dans la mesure où la totalité des bénéficiaires ont versé la première tranche et que les aides CNL ont été débloquées. Sur le site, au vu du rythme des travaux, la livraison des logements n'est pas pour l'immédiat. En attendant que les travaux soient relancés avec une cadence soutenue, ce sont donc 125 familles qui demeurent, comme l'ont affirmé les concernés, dans l'expectative, et nombreux parmi eux regrettent d'avoir opté pour ce promoteur public qui a pourtant fait ses preuves par le passé.

Certains soulignent qu'ils ont dû faire des sacrifices financiers immenses, en plus des innombrables démarches administratives pour postuler à un logement décent. Or, il semble que leur calvaire, notamment pour ceux qui versent des loyers forts, n'est pas encore arrivé à sa fin. Par ailleurs, les bénéficiaires notent qu'en dépit du fait que la réglementation stipule qu'en cas de retard dans la livraison des logements, ils ouvrent droit à une indemnisation, cette option demeure une inconnue car elle semble avoir été ôtée du contrat liant les deux parties. Contacté à cet effet, le directeur à la promotion immobilière de Bati-Or, tout en confirmant qu'il y a retard dans l'achèvement du projet en question au même titre, comme il devait le souligner, que tous les autres projets immobiliers, a précisé que les travaux ont repris avec un rythme permettant d'avancer que les logements seront livrés avant la fin 2009. Sur les raisons de ce retard, notre interlocuteur a rappelé que cela a été engendré principalement par la procédure d'évacuation de la ferme située sur l'assiette du projet, une procédure qui a duré de 2001 à 2006 et il fallait l'intervention de l'ex-wali d'Oran qui a pris une décision d'autorité pour que le site soit évacué.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)