Algérie

Glissements de terrain




Recensement des habitants en danger Dans le cadre du programme d?évacuation des familles résidant dans des zones menacées par les glissements de terrain, les deux commissions intersectorielles de wilaya instaurées à cet effet par le wali de Constantine s?attellent depuis plusieurs semaines à finaliser leur inventaire à travers des actions de contrôle drastiques visant à débusquer les éventuels fraudeurs et indus occupants rompus à toutes les ficelles pour tenter leurs chances et s?intégrer dans la dernière ligne droite de ce processus de recensement. A ce propos, on laisse entendre que les mailles du filet de sécurité posées inopinément au fil des enquêtes et contre-enquêtes menées jusque-là seraient tellement serrées que toute « infiltration » apparaît comme improbable sinon impossible. L?urgence signalée sur les terrains Gaïdi Abdallah et Amirouche, situés respectivement sur le flanc droit de l?avenue Kitouni Abdelmalek et à Aouinet El Foul sur le versant est de l?avenue du 20 Août 1955, a été traitée en premier sur la base d?un plan d?évacuation de plus de 400 familles ayant bénéficié du quitus des enquêteurs. Le premier site, sur lequel pèsent depuis des lustres de sérieuses menaces de glissement de terrain, est composé essentiellement de constructions illicites en dur, et le second est marqué par un habitat précaire propre à tous les bidonvilles qui ont fleuri à Constantine dans la période post-indépendance et durant la décennie rouge. Sauf cas de force majeure, annoncent les services compétents, l?évacuation des familles répertoriées et passées au peigne fin dans ces deux sites est prévue pour la fin de décembre prochain.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)