Algérie

FORNAKA

FORNAKA
Le squat des biens immobiliers publics au sein de la commune de Fornaka, semble devenir une pratique des plus usitées par les mal logés et surtout les citoyens à la recherche d'abris pour se loger. Après l'occupation des vestiaires du stade de handball, c'est au tour du centre culturel de la localité de Kedadra de se faire envahir par une famille en quête de logement. Le chef de famille, répondant aux initiales de F.B, n'a pas trouvé mieux que de déménager en ce lieu de culture et s'offrir ses pièces en guise de chambres et de cuisine. Prié de quitter le centre culturel, ce dernier s'obstine à garder les lieux et vient de faire l'objet d'une plainte déposée en bonne et due forme par l'A.P.C pour occupation illégale d'un établissement public. Notons que cette pratique tend à prendre des proportions alarmantes au sein de la commune et nécessite une prise en charge ferme afin de mettre fin à cette anarchie de bradage des biens publics.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)