Algérie

EN BREF

EN BREF
La Russie veut sanctionner la Moldavie, l'Ukraine et la GéorgieLa Russie prendra des mesures contre la Moldavie, l'Ukraine et la Géorgie en raison de leurs accords d'association avec l'Union européenne (UE), a annoncé lundi le Premier ministre, Dmitri Medvedev. L'UE a signé ces accords avec les trois pays le 27 juin à Bruxelles, et le Parlement moldave a ratifié l'accord qui le concerne mercredi dernier. «Bien entendu, cela affectera sérieusement les relations commerciales et économiques (de la Moldavie) avec ses partenaires internationaux, dont les pays de l'Union douanière et les membres de la zone de libre-échange de la CEI (Communauté des Etats indépendants)», a expliqué M. Medvedev lors d'une réunion gouvernementale. L'Espace économique commun, fondé par la Russie, la Biélorussie et le Kazakhstan en 2012, a prévu de discuter d'éventuelles mesures de protectionnisme le 16 juillet, selon M. Medvedev.Turquie : le policier meurtrier d'un manifestant écrouéUne cour criminelle d'Ankara a décidé hier d'écrouer un policier, accusé d'avoir abattu par balle un manifestant lors de la fronde anti-gouvernementale de l'an dernier dans la capitale turque, d'ici l'annonce d'un verdict en septembre. Le policier, Ahmet Sahbaz, est jugé depuis décembre devant ce tribunal pour avoir ouvert le feu et tué en pleine tête un ouvrier communiste de 26 ans, Ethem Sarisuluk, lors d'une manifestation le 1er juin 2013 dans le centre de la ville. Jusqu'à présent, malgré son inculpation pour «usage excessif de la force», l'agent de police comparaissait comme prévenu libre, ce qui avait été vivement dénoncé par les proches de la victime et la société civile qui réclamaient sa mise en détention. Le procureur a en outre alourdi la peine de prison réclamée contre le suspect :33 ans de prison au lieu des 26 demandés au préalable au motif que le policier avait fait usage de son arme officielle. Les images vidéo du coup de feu tiré par l'agent des forces de l'ordre suggèrent qu'il n'a pas agi en état de légitime défense, mais a plutôt délibérément visé le manifestant.100 millions d'Indiens supplémentaires considérés comme pauvresQuelque 100 millions d'Indiens supplémentaires doivent être considérés comme pauvres, selon un rapport d'experts sur les critères de définition de la pauvreté en Inde ayant filtré hier dans la presse. Quelque 30% des1,2 milliard d'habitants du pays - soit 363 millions de personnes - vivaient sous le seuil de pauvreté en 2011-12, selon ce rapport d'experts commandé par le précédent gouvernement pour réévaluer les seuils de pauvreté. Ce rapport devrait relancer le débat sur les difficultés pour résorber la pauvreté en Inde, où des centaines de millions de personnes n'ont pas de logement ni suffisamment de nourriture, à quelques jours de la présentation du premier budget par le gouvernement de Narendra Modi. Le dirigeant nationaliste hindou a remporté une large victoire aux législatives en mai sur la promesse d'une relance de l'économie et d'une lutte contre l'inflation galopante.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)