Algérie

Disparition

La chanteuse et comédienne Latifa s’en va à 80 ans Contemporaine des Keltoum, Nouria, Wahiba et autres figures de l’art algérien, la chanteuse et comédienne Abbas Aouda, connue sous le nom artistique de Latifa, s’est produit sur toutes les scènes artistiques du pays, au théâtre, à la radio et à la télévision. Soutenue par son époux, le regretté musicien Haddad El Djilali, Latifa qui est née à Zemmoura dans la wilaya de Relizane, avait accédé à la chanson, enregistrant de nombreux disques, avant d’opter pour le métier d’actrice au début des années 1960. Lancée par le géant du théâtre national, le regretté Mahieddine Bachtarzi, elle a participé à plusieurs pièces du patrimoine universel, notamment celles de Molière. Latifa qui faisait également partie de la troupe artistique du Front de libération nationale a été arrêtée par les forces coloniales en 1957".
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)