Algérie

Débat

Débat
La page Gourcuff définitivement tournée, un autre débat s'installe de facto mettant en avant l'éternel recours aux techniciens étrangers pour driver les Verts. Les entraîneurs locaux ont soulevé ce problème qui met en doute leur compétence et ont même avancé des noms capables de relever le défi tout en ayant la conviction que le décideur a plutôt les yeux braqués ailleurs que sur l'Algérie.Même si le technicien local a fait ses preuves à travers les différentes participations des Fennecs au Mondial, l'expérience Benchikha a définitivement scellé son sort.Madjer puis Saâdane ont également donné du tournis au boss de notre football résolument décidé à ne plus s'enliser dans d'autres expériences similaires qui lui attirent d'autres ennuis. Autrement dit, sous Raouraoua, l'entraîneur local n'a désormais aucune chance de prendre les rênes de l'équipe nationale. Même si le local revient moins cher et même s'il a l'avantage de très bien connaître la maison, qui est la sienne d'ailleurs, ses chances d'accéder au poste de sélectionneur national sont quasi nulles tant que Raouraoua règne en maître absolu sur les lieux.Tant pis ou tant mieux pour le football algérien ' Nul ne saurait le dire tant qu'aucun entraîneur national n'est mis à l'épreuve, du moins depuis l'arrivée en équipe nationale des joueurs aussi talentueux que Brahimi, Slimani, Mahrez, Feghouli, Ghoulam, Taïder et autres. Sans minimiser les mérites de Gourcuff et avant lui Halilhodzic, il est du droit des locaux d'espérer bénéficier un jour de ce très convoité poste, justement pour faire leur preuve et pourquoi pas réussir là où des techniciens étrangers ont échoué.De toute manière, ce débat revient à chaque fois qu'un étranger quitte l'Algérie pour rappeler aux responsables de la FAF que les entraîneurs locaux ont les compétences nécessaires pour driver les Verts et, à l'image de Halilhodzic, réussir leur pari.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)