Algérie

Constantine sur le qui-vive


A partir d?informations obtenues suite à des aveux d?un terroriste arrêté, les services de sécurité ont, dans l?après-midi de dimanche, fait une descente au niveau du vieux quartier Souika pour investir une cache qui aurait servi au séjour d?un groupe terroriste composé de six à sept éléments. Ce groupe, qui a pu accéder à la ville, venant de la région de Jijel, aurait passé quelque dix jours entre cette cache et une autre située dans le quartier de Fadila Saâdane, à l?ouest de la ville. Dès l?après-midi de dimanche, tous les accès à la ville étaient carrément bloqués par des barrages renforcés, les éléments de la sécurité ont procédé à des fouilles minutieuses des véhicules et à des contrôles d?identité. Des descentes ont eu lieu dans les quartiers de Chalet des Pins, Fadila Saâdane et au niveau de la gare routière Est. Certaines sources indiquent que ce groupe avait investi la ville pour tenter de réactiver des réseaux dormants, pour éventuellement préparer et commettre des opérations de sabotage et des attentats criminels, alors que d?autres disent que les terroristes fuyaient les régions montagneuses de Jijel pour se réfugier à Constantine, le temps que les choses se calment dans cette région qui connaît de grandes opérations de ratissage.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)