Algérie

Concours national d'architecture SKIKDA

Concours national d'architecture SKIKDA
Le Palais de la culture et des arts et la maison de la culture de la ville de Skikda ont été proposés par une commission de wilaya pour figurer sur la liste des bâtisses en compétition pour le concours national d'architecture qui ce tiendra prochainement à Alger, selon l'association "Izourane" pour la protection du patrimoine culturel de la wilaya. Le choix porté sur ces deux bâtisses par la commission de wilaya, composée de représentants des directions de l'Urbanisme, de la culture, de la commune de Skikda et des associations locales, est motivé par leur architecture, qualifiée de chef-d''uvre. Ce concours, placé sous le patronage du ministère de l'Habitat et de l'Urbanisme vise à encourager les jeunes architectes à créer des 'uvres de qualité dans un esprit de compétitivité. Selon le règlement du concours, la construction en lice doit être d'une conception unique et encourager l'innovation dans l'esthétique du paysage urbain algérien. Le Palais de la culture et des arts, situé à proximité du siège de la wilaya, est considéré comme une 'uvre d'art remarquable qui attire toujours la curiosité des visiteurs. Composé de trois étages, le bâtiment abrite une salle d'expositions et de conférences d'une capacité d'accueil de 750 places, un espace Internet de 80 places, une bibliothèque de 250 places, en plus d'autres espaces destinés à la chorégraphie, aux beaux-arts, ainsi que des laboratoires de langue et de musique. La maison de la culture, située à la cité des frères Saker, se singularise, pour sa part, par son style arabo-musulman. Ces trois niveaux comprennent une grande salle de conférences, plusieurs ateliers d'art, une salle de projection, une salle de cinéma, ainsi que plusieurs espaces de détente et de loisirs.
EL-TARF
300 ruches pleines distribuées
La Direction des services agricoles d'El- Tarf a procédé, la semaine dernière dans la localité de Aïn-El Assel, à la distribution de 300 ruches pleines à 30 apiculteurs, a indiqué le responsable local du secteur de l'Agriculture. S'inscrivant dans le cadre du développement de l'apiculture et du monde rural, ces ruches ont été attribuées à de jeunes résidents de la frontière est, a précisé M. Yacine Kourd, affirmant que ce programme, financé sur le budget de la wilaya, a permis "la création d'au moins 30 emplois directs". Un jeune bénéficiaire de la commune de Roum El-Souk a fait part à l'APS de son "immense joie" de recevoir ces ruches, lui qui cherchait un emploi "depuis 7 ans", avant d'assurer qu'il "fera tout (son) possible pour multiplier ses ruches et augmenter progressivement la production de miel pour assurer une subsistance confortable à (sa) famille". Les bénéficiaires de ce programme ont suivi, durant quinze jours, une formation d'apiculteurs pour une bonne conduite de leur rucher, a affirmé le directeur des services agricoles, faisant part d'une "prochaine" attribution de ruches dans d'autres zones rurales de la wilaya.
Annaba
491 associations risquent la dissolution
Au moins 491 associations agréées dans la wilaya encourent une dissolution pour "cessation d'activités et absence totale sur la scène locale", selon les services de la wilaya. Sur les 1.048 associations agréées dans cette wilaya et présumées activant dans différents secteurs (culturel, social et économique), seules 538 associations sont effectivement présentes sur le terrain, dont 317 présentant des bilans particulièrement "positifs". Ces associations actives investissent surtout les terrains du sport, de la solidarité sociale, de la santé, de la protection de l'environnement, de l'éducation et les affaires religieuses. Durant l'année 2009, 45 associations avaient été légalement dissoutes et 28 autres avaient fait l'objet de décisions de gel d'activités.
Le Palais de la culture et des arts et la maison de la culture de la ville de Skikda ont été proposés par une commission de wilaya pour figurer sur la liste des bâtisses en compétition pour le concours national d'architecture qui ce tiendra prochainement à Alger, selon l'association "Izourane" pour la protection du patrimoine culturel de la wilaya. Le choix porté sur ces deux bâtisses par la commission de wilaya, composée de représentants des directions de l'Urbanisme, de la culture, de la commune de Skikda et des associations locales, est motivé par leur architecture, qualifiée de chef-d''uvre. Ce concours, placé sous le patronage du ministère de l'Habitat et de l'Urbanisme vise à encourager les jeunes architectes à créer des 'uvres de qualité dans un esprit de compétitivité. Selon le règlement du concours, la construction en lice doit être d'une conception unique et encourager l'innovation dans l'esthétique du paysage urbain algérien. Le Palais de la culture et des arts, situé à proximité du siège de la wilaya, est considéré comme une 'uvre d'art remarquable qui attire toujours la curiosité des visiteurs. Composé de trois étages, le bâtiment abrite une salle d'expositions et de conférences d'une capacité d'accueil de 750 places, un espace Internet de 80 places, une bibliothèque de 250 places, en plus d'autres espaces destinés à la chorégraphie, aux beaux-arts, ainsi que des laboratoires de langue et de musique. La maison de la culture, située à la cité des frères Saker, se singularise, pour sa part, par son style arabo-musulman. Ces trois niveaux comprennent une grande salle de conférences, plusieurs ateliers d'art, une salle de projection, une salle de cinéma, ainsi que plusieurs espaces de détente et de loisirs.
EL-TARF
300 ruches pleines distribuées
La Direction des services agricoles d'El- Tarf a procédé, la semaine dernière dans la localité de Aïn-El Assel, à la distribution de 300 ruches pleines à 30 apiculteurs, a indiqué le responsable local du secteur de l'Agriculture. S'inscrivant dans le cadre du développement de l'apiculture et du monde rural, ces ruches ont été attribuées à de jeunes résidents de la frontière est, a précisé M. Yacine Kourd, affirmant que ce programme, financé sur le budget de la wilaya, a permis "la création d'au moins 30 emplois directs". Un jeune bénéficiaire de la commune de Roum El-Souk a fait part à l'APS de son "immense joie" de recevoir ces ruches, lui qui cherchait un emploi "depuis 7 ans", avant d'assurer qu'il "fera tout (son) possible pour multiplier ses ruches et augmenter progressivement la production de miel pour assurer une subsistance confortable à (sa) famille". Les bénéficiaires de ce programme ont suivi, durant quinze jours, une formation d'apiculteurs pour une bonne conduite de leur rucher, a affirmé le directeur des services agricoles, faisant part d'une "prochaine" attribution de ruches dans d'autres zones rurales de la wilaya.
ANNABA
491 associations risquent la dissolution
Au moins 491 associations agréées dans la wilaya encourent une dissolution pour "cessation d'activités et absence totale sur la scène locale", selon les services de la wilaya. Sur les 1.048 associations agréées dans cette wilaya et présumées activant dans différents secteurs (culturel, social et économique), seules 538 associations sont effectivement présentes sur le terrain, dont 317 présentant des bilans particulièrement "positifs". Ces associations actives investissent surtout les terrains du sport, de la solidarité sociale, de la santé, de la protection de l'environnement, de l'éducation et les affaires religieuses. Durant l'année 2009, 45 associations avaient été légalement dissoutes et 28 autres avaient fait l'objet de décisions de gel d'activités.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)