Algérie

Projet de réhabilitation du vieux bâti à Bou-Saâda Préservation du patrimoine

Projet de réhabilitation du vieux bâti à Bou-Saâda Préservation du patrimoine
Des actions pour la préservation et la réhabilitation du secteur protégé du vieux tissu urbain de la ville de Boussaâda (wilaya de M'sila) seront lancées "avant fin janvier prochain", apprend-on auprès de la direction locale de la culture. Les actions prévues porteront notamment sur la préservation, dans le respect de l'architecture initiale, de vieux monuments de cette cité dont la construction remonte à plus de deux siècles, indique la même source. Un séminaire international sur "La vieille cité et les oasis" sera organisé en mars prochain à Boussaâda pour définir, entre autres, la nature de l'intervention que le ministère de l'Agriculture et du développement rural est appelé à effectuer dans le cadre de ce projet, ajoute la même source, signalant que les travaux retenus débuteront après la classification, annoncée pour janvier, de cette cité en tant que patrimoine national. Depuis 1995, plusieurs actions de restauration ont été lancées à Boussaâda, une cité aux ruelles étroites ombragées par de hautes toitures construites en matériaux locaux. Carrefour commercial célèbre jusqu'aux années 30 pour son grand marché hebdomadaire, la ville avait jadis quatre principales portes d'accès. Sous l'occupation française, des camps militaires ont été érigés autour de la ville pour contrôler la région.
Documentaire sur
Abdelhafidh Boussouf
1er tour de manivelle à Mila
Le premier tour de manivelle pour le tournage d'un documentaire sur le moudjahid Abdelhafid Boussouf a été donné samedi devant la stèle "Rawdhat el chouhada" de Mila à l'occasion de la commémoration du 31e anniversaire du décès de cette grande figure de la Révolution armée. le wali de Mila a annoncé, dans un point de presse animé à la maison de la Culture Moubarek El Mili, que cette úuvre de 52 minutes, signée par le réalisateur Abdelbaki Sallaï, sera financée par la wilaya. Le secrétaire général de l'Organisation nationale des moudjahidine (ONM), Saïd Abadou, a affirmé, au cours d'une conférence-débat organisée pour la circonstance, que Boussouf faisait partie du ''groupe restreint de figures historiques ayant assumé pleinement leurs responsabilités nationales''. La célébration du 31e anniversaire de la mort du moudjahid Boussouf a donné lieu à une cérémonie de recueillement au carré des martyrs du centre ville de Mila, ainsi qu'à l'inauguration d'une plaque commémorative portant les noms de Lakhdar Bentobbal, Abdelhafid Boussouf et Rabah Bitat. Plusieurs activités culturelles et artistiques ont été également organisées en hommage à cette grande figure révolutionnaire.
Des actions pour la préservation et la réhabilitation du secteur protégé du vieux tissu urbain de la ville de Boussaâda (wilaya de M'sila) seront lancées "avant fin janvier prochain", apprend-on auprès de la direction locale de la culture. Les actions prévues porteront notamment sur la préservation, dans le respect de l'architecture initiale, de vieux monuments de cette cité dont la construction remonte à plus de deux siècles, indique la même source. Un séminaire international sur "La vieille cité et les oasis" sera organisé en mars prochain à Boussaâda pour définir, entre autres, la nature de l'intervention que le ministère de l'Agriculture et du développement rural est appelé à effectuer dans le cadre de ce projet, ajoute la même source, signalant que les travaux retenus débuteront après la classification, annoncée pour janvier, de cette cité en tant que patrimoine national. Depuis 1995, plusieurs actions de restauration ont été lancées à Boussaâda, une cité aux ruelles étroites ombragées par de hautes toitures construites en matériaux locaux. Carrefour commercial célèbre jusqu'aux années 30 pour son grand marché hebdomadaire, la ville avait jadis quatre principales portes d'accès. Sous l'occupation française, des camps militaires ont été érigés autour de la ville pour contrôler la région.
Documentaire sur
Abdelhafidh Boussouf
1er tour de manivelle à Mila
Le premier tour de manivelle pour le tournage d'un documentaire sur le moudjahid Abdelhafid Boussouf a été donné samedi devant la stèle "Rawdhat el chouhada" de Mila à l'occasion de la commémoration du 31e anniversaire du décès de cette grande figure de la Révolution armée. le wali de Mila a annoncé, dans un point de presse animé à la maison de la Culture Moubarek El Mili, que cette úuvre de 52 minutes, signée par le réalisateur Abdelbaki Sallaï, sera financée par la wilaya. Le secrétaire général de l'Organisation nationale des moudjahidine (ONM), Saïd Abadou, a affirmé, au cours d'une conférence-débat organisée pour la circonstance, que Boussouf faisait partie du ''groupe restreint de figures historiques ayant assumé pleinement leurs responsabilités nationales''. La célébration du 31e anniversaire de la mort du moudjahid Boussouf a donné lieu à une cérémonie de recueillement au carré des martyrs du centre ville de Mila, ainsi qu'à l'inauguration d'une plaque commémorative portant les noms de Lakhdar Bentobbal, Abdelhafid Boussouf et Rabah Bitat. Plusieurs activités culturelles et artistiques ont été également organisées en hommage à cette grande figure révolutionnaire.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)