Algérie

Commune de Dar El Beïda


Lancement de grands chantiers L?expansion tous azimuts du tissu urbain sans une étude préalable du POS a longtemps porté préjudice à la collectivité. Les lotissements, projets d?une manière aléatoire, n?ont pas été dotés pour autant d?un minimum de commodités. L?aspect précaire du cadre bâti a constamment constitué un calvaire pour les quelque 5000 familles qui ont occupé désormais ces nouveaux quartiers. Plus de 4000 fosses septiques ont été réalisées par les particuliers afin d?assainir leurs demeures. Cette situation présentait indéniablement des effets de pollution à grande échelle de l?environnement. A cet effet, l?exécutif communal a tracé, depuis son installation, un plan de restructuration conséquent de ces cités jusqu?à l?échéance 2009. Noumi Nasreddine nous dira que « plus de 27 milliards de centimes ont été alloués depuis l?année 2003 pour l?assainissement des quartiers El Hamiz, SNTP, les Rosiers et les Mandariniers. Le projet de réalisation du collecteur de Oued Bakora sera réceptionné incessamment. Il devra permettre de remédier à tous les branchements d?égouts informels et éradiquer toutes les fosses septiques ». Par ailleurs, les quartiers Hamiz 4, Onab, COMS ont été raccordés au réseau du gaz naturel. Abordant le volet relatif au plan de développement de la commune, le P/APC a ajouté : « Le réseau d?alimentation en eau potable de notre commune vient de bénéficier d?un projet de château d?eau supplémentaire d?une capacité de 1500 m3 ». Concernant le chapitre relatif aux logements, les services de l?APc ont enregistré plus de 2000 demandes émanant des citoyens de la commune. Selon notre interlocuteur, le projet des 600 LSP sera bientôt relancé à la cité Fatma N?soumer. Les occupants du centre de transit de la cité de la Liberté seront bientôt relogés dans le cadre d?un programme arrêté conjointement avec le wali d?Alger. Par ailleurs, une opération similaire devra toucher les 860 familles occupant les bidonvilles et dont la liste exhaustive a déjà été transmise à l?autorité de tutelle. En outre, la commune a bénéficié d?un important programme de réalisation des équipements publics. A cet effet, une nouvelle polyclinique dotée de toutes les commodités est fonctionnelle cette année au niveau de la cité Lalla N?soumer. Un autre projet de création d?un centre de santé est en cours d?exécution au quartier des frères Abbas. D?autres projets de réalisation des antennes de l?APC ont été lancés au niveau des localités Abane Ramdane, El Hamiz et frères Achouri. Cette dernière a bénéficié aussi d?un projet de bureau de poste dont les travaux sont en voie d?achèvement. Abordant le volet relatif aux infrastructures scolaires, le P/APC ajoute : « Des études techniques sont déjà ficelées pour la réalisation d?un lycée de 1000 places et dont les travaux seront lancés prochainement au niveau de la localité d?El Hamiz. Un autre projet relatif à un groupe scolaire de 12 classes sera lancé au quartier Les Orangers. Un CEM de 600 places est projeté à la cité les Rosiers. Par ailleurs, le quartier Mohamed Khemisti sera bientôt doté d?une maison de jeunes. » Des anciens locaux devront, à cet effet, recevoir des travaux d?aménagement conséquents. Dans le cadre de la résorption du phénomène des parkings informels, Noumi Nasreddine nous a confié : « Dans le cadre du nouveau dispositif arrêté par les pouvoirs publics et relatif à la création de coopératives de jeunes, nous avons élaboré un plan de restructuration de cette activité. A cet effet, 5 coopératives pilotes de gardiennage seront bientôt créées. Des enquêtes d?habilitation sont menées pour la régularisation des jeunes exerçant actuellement d?une manière informelle au niveau de la localité d?El Hamiz. Ce projet permettra graduellement d?endiguer le chômage et de renflouer les centres de la commune puisque 10% du revenu de ces coopératives seront perçus annuellement par l?APC ».
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)