Algérie

Cession des logements de fonction de l’Education

L’opération n’attendra pas un nouveau chef de daïra Selon des sources proches de la daïra d’Oran, le traitement des dossiers relatifs à la cession des logements de fonction relevant du secteur de l’éducation, dans commune d’Oran, sera bientôt relancé. A rappeler qu’initialement, l’opération était tributaire de la nomination d’un chef daïra à Oran. Un poste vacant depuis près de trois ans. Les dossiers qui avaient été transférés, il y a quelque temps, au cabinet du wali, viennent d’être soumis à un deuxième traitement effectué par une commission présidée par un représentant du cabinet. Pour les 25 communes restantes, ce sont les commissions de daïra qui assurent le suivi et la gestion de l’opération. Sur les raisons de cette mesure, l’on apprendra que les dossiers de demandes d’acquisition des logements de fonction se trouvant dans la commune d’Oran sont entachés de quelques anomalies. C’est pourquoi le premier responsable de l’exécutif de la wilaya a demandé une révision de ces dossiers afin que leur traitement soit conforme à la réglementation en vigueur. Pour les autres communes, l’on croit savoir que l’opération avance de façon satisfaisante avancement et que plusieurs dizaines de cas seront bientôt régularisés. Il y a lieu de savoir que, pour ce qui est des logements de fonction situés dans la commune d’Oran, le processus de leur cession est gelé depuis 1997. Depuis cette date, aucun cas n’a été régularisé, et ce, malgré les orientations données conjointement par les trois ministères de la tutelle intervenant dans cette opération, à savoir l’Habitat et les Finances et l’Intérieur et les collectivités locales. Ces orientations tendaient à assainir, le plus rapidement possible, le dossier de la cession des biens de l’Etat. La comme d’Oran recèle, à elle seule, plus de 400 dossiers en souffrance. Un chiffre avancé par l’ancien chef de la daïra d’Oran qui avait saisi les services des Domaines pour procéder à l’estimation financière du coût de cession de ces logements de fonction. Par ailleurs, et s’agissant des autres logements de fonction relevant des autres secteurs, l’opération avance au compte-gouttes. Les délibérations sur la cession de certains logements, inscrites initialement au programme de l’assemblée populaire de wilaya sortante, semblent reportées à une date ultérieure. Selon certaines indiscrétions, les délibérations seront éventuellement programmées pour les sessions ordinaires devant intervenir au courant du deuxième semestre. S. Amel
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)