Algérie

Bechar

Bechar
Les travaux de réhabilitation du gigantesque système d'irrigation du périmètre agricole d'Abadla qui s'étend sur 5.400 hectares se poursuivent, malgré les retards et les perturbations sur la cadence de ce chantier, a-t-on appris avant-hier auprès de la direction des ressources en eau de la wilaya de Bechar.Les travaux de cet important projet, entamés en décembre 2014 pour un cout de plus d'un milliard de dinars, sont pris en charge par l'Office national d'irrigation et de drainage (ONID) et ont permis après la reprise du chantier à la fin mars 2015 le curage de plus de 1.064 mètres linéaires de canaux d'irrigation, le colmatage de 2.500 ML de canaux d'irrigation et le terrassement et débroussaillage de 27.700 M2 de terres agricoles, a-t-on précisé.Ce projet de réhabilitation du système d'irrigation de ce périmètre agricole irrigué avec les eaux du barrage de Djorf-Ettorba, et qui s'inscrit dans le cadre d'un programme de prise en charge de cet espace agricole pour une meilleure reprise de son exploitation et production après plusieurs années de délaissement pour des raisons humaines et naturelles, à savoir l'absence de main d'oeuvre agricole performante et l'envahissement de grandes parcelles de terres agricoles par les mauvais herbes et d'autres espèces végétales nuisibles ayant obstrué une grande partie du système d'irrigation, a-t-on expliqué.Des opérations de déblais en tranchées ont été également réalisées sur plus de 12.340,24 M3, de même qu'il a été procédé à la pose de près de 4.700 ML de canalisation en polychlorure de vinyl (PVC) et au remblai de terres (12.740,46 M3). D'autres travaux seront aussi menés au cours de cette année pour la réception du projet en 2017, a-t-on ajouté. Le projet de réhabilitation du système d'irrigation de ce périmètre portera aussi sur la requalification et la rénovation de 641 bassins accumulateurs destinés à l'irrigation, d'une capacité de retenue de 100 m3 d'eau chacun, et de 101 autres de 50 M3, en plus du renforcement des voies d'acheminement des eaux vers les 431 exploitations agricoles individuelles et 213 autres collectives, sur une superficie globale de 4.053 ha, ainsi que plus de 200 km de réseaux d'irrigation du périmètre à être également réhabilités complètement, selon la même source. Selon une étude de réalisation précédemment établie, près de 40 pour cent de ces réseaux sont actuellement inexploitables, en raison de l'obstruction des canaux par la boue et la végétation, ainsi que par la montée, ces cinq dernières années, de la salinité du sol, ce qui s'est traduit par ''plusieurs campagnes blanches", indiquent, pour leur part, des responsables de la direction locale des services agricoles (DSA). Ce projet de réhabilitation du système d'irrigation de ce périmètre prévoit dans une premier phase, et pour une meilleure économie de l'eau, l'irrigation d'une surface de 1.551 ha par le système de goutte-à-goutte, système qui pourra être généralisé ensuite à l'ensemble du périmètre, a-t-on assuré à la DSA. Ce périmètre irrigué, qui comprend aussi une surface de 1.596 ha consacrée uniquement à la pisciculture, sera, avec ce projet de réhabilitation, "certainement plus performant" sur le plan de la production agricole, "un atout économique indéniable pour la daïra d'Abadla (88 km au Sud de Bechar), selon les mêmes sources.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)