Algérie

Assemblée Générale Ordinaire de la LFP


Assemblée Générale Ordinaire de la LFP
Le président de la Ligue de football professionnel (LFP), Mahfoud Kerbadj, a officiellement démissionné de son poste.L'annonce a été faite hier, lors de l'assemblée générale ordinaire (AGO) tenue à l'hôtel Sheraton, en présence de 37 des 43 membres statutaires. Kerbadj a annoncé devant l'assistance qu'«il quittera officiellement ses fonctions», évoquant des raisons de santé et la charge de travail.Il a été supplié par des présidents de clubs professionnels, tels Abdelkrim Medouar (ASO) et Hassen Hammar (ESS) de poursuivre son travail, en vain. Toutefois, Kerbadj continuera à exercer jusqu'à la fin de la saison.Après, il appartiendra à l'assemblée générale de la LFP de désigner une commission pour recueillir les candidatures des postulants. L'annonce de sa démission a été précédée de l'adoption des bilans moral et financier de l'année 2014 et la nécessité de renforcer l'instance par de nouveaux cadres dans différentes spécialités. Les membres de l'AG ont par la suite évoqué la situation financière des clubs.Une étude faite par les commissions de la LFP révèle que «la situation des clubs des deux divisions s'est dégradée de façon dangereuse par rapport à la saison passée et qu'un plan de redressement doit être établi en urgence par les organes de gestion». Malgré les apports de l'ENTV et de l'opérateur de téléphonie Mobilis, qui injectent annuellement près de 72 milliards de centimes destinés en grande partie aux clubs, la situation reste difficile, ajoute le rapport établi par la LFP.Le plan de redressement doit impérativement toucher notamment «la compression drastique des salaires des joueurs et la recherche de nouvelles ressources». La LFP prévient que si des solutions ne sont pas trouvées à court terme, les clubs se retrouveront inévitablement en situation de cessation de paiement.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)