Algérie

JSK ' MCEE


JSK ' MCEE
Prévue demain, la rencontre de la 22e journée du championnat de Ligue 1, entre la JS Kabylie et le MC El Eulma, n'a pas été domiciliée par la Ligue de football professionnel (LFP), à 24 heures seulement de son déroulement, suscitant ainsi une certaine polémique, notamment au sein de l'équipe visiteuse, le MCEE, qui exige d'être fixée sur le lieu de la confrontation pour fixer les modalités de son déplacement.Dans les faits, la JSK, qui est toujours interdite de jouer dans son antre fétiche du 1er Novembre de Tizi Ouzou, a pris l'habitude de recevoir à Alger au stade du 20 Août ou à Omar Hamadi de Bologhine. Néanmoins, pour ce match, la direction de la JSK n'aurait pas pris aucune initiative pour réserver l'un ou l'autre de ces stades de la capitale ni ailleurs sur le territoire national, pour la simple raison qu'elle est certaine de faire son come-back au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou dès demain. Une direction qui s'appuie sur des «garanties» qu'elle aurait reçues des hautes instances footballistiques nationales.L'interdiction de jouer au stade du 1er Novembre date du 26 août 2014, au lendemain du décès tragique de l'attaquant camerounais Albert Ebossé. La JSK est donc certaine de recevoir à Tizi Ouzou. On évoque avec insistance la levée, dès aujourd'hui, de l'interdiction qui pèse sur le stade du 1er Novembre à l'occasion de l'assemblée générale ordinaire de la Fédération algérienne de football (FAF), prévue ce matin à l'hôtel Sheraton. La direction kabyle a formulé une demande de grâce, qui sera traitée par les membres de l'AGO de la FAF.Ainsi, les Kabyles, qui n'ont pas réservé d'autre terrain, se préparent donc à accueillir le MCEE au stade du 1er Novembre. Les responsables de l'enceinte de Tizi Ouzou, selon les derniers échos, s'attellent aux préparatifs pour accueillir le match JSK-MCEE.Ce qui n'est pas pour faire les affaires du Mouloudia d'El Eulma, relançant ainsi la polémique au sujet de cette domiciliation du match. Le président Aras Herrada et l'entraîneur Azzedine Aït Djoudi ont appelé la LFP «au respect de la réglementation», s'estimant en droit d'être fixés sur la domiciliation au moins 48 heures avant le match, ce qui n'est pas le cas dans les faits. Réponse donc aujourd'hui, à l'issue de l'AGO de la FAF.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)