Algérie

Annaba en bref

 La grande évasion Il y avait foule ce dimanche au tribunal correctionnel de Annaba. Le procès des détenus ayant tenté de s?évader en octobre 2006 s?y déroulait. On se rappelle que, profitant d?un petit relâchement dans la vigilance des gardiens, plusieurs inculpés attendant de comparaître pour divers délits, avaient entamé une diversion avant de prendre la clé des champs. Cinq d?entre eux ne pourront pas franchir la toiture du tribunal puisqu? ils furent arrêtés. Les juges n?ont pas été tendres avec eux. Chacun de ces 5 détenus écopera entre 4 et 5 années de prison ferme, la peine infligée pour avoir déroulé les séquences du film La Grande Evasion et que la leur était une folie.  Opération réfection des routes à Mittal Steel Avec les Indiens de Mittal Steel d?El Hadjar, on ne badine pas avec la sécurité des travailleurs, y compris dans le domaine de la circulation automobile dans l?enceinte de cet immense complexe. L?avis d?appel d?offres qui vient de paraître dans différents titres de presse confirme cette tendance. Il concerne la réfection totale de l?ensemble des routes et chemins de l?usine. Il était temps, car l?infrastructure routière de ce complexe n?a jamais connu une quelconque réhabilitation depuis son inauguration en 1966 par le défunt président de la République, Houari Boumediène. Cet avis a paru le jour-même où l?entreprise célébrait pour la première fois avec Arcelor, la Journée mondiale de la santé et de la sécurité.  El Islah Annaba dénonce Dans un communiqué rendu public par Mohamed Salah Bouchareb, membre de l?Assemblée nationale populaire et président du bureau de la wilaya El Islah ainsi que trois membres fondateurs du parti, ont dénoncé le congrès organisé par des dissidents de El Islah ce 1er mars. Ils ont estimé que ce congrès est illégal car n?ayant pas été précédé par un pré-congrès tel que prévu par la réglementation, organisé par d?anciens cadres exclus du parti. Ils ont par ailleurs exprimé leur soutien indéfectible à leur président Abdallah Djaballah.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)