Algérie

Aménagement du quartier «La Commune»

Un montant de 140 millions de dinars vient d'être consacré à l'aménagement du quartier «La Commune», à Tébessa, en préambule à une vaste opération de requalification urbaine de 900 millions DA, a-t-on indiqué samedi à la Direction de l'urbanisme et de la construction (DUC). Cette première action se rapportant à un quartier populaire de la ville, donnera lieu, notamment, à la réfection de la chaussée, à la pose de nouvelles dalles stylisées sur les trottoirs, à la création d'espaces verts, à la rénovation et à l'amélioration des réseaux d'alimentation en eau potable et d'assainissement et au renforcement de l'éclairage public. L'opération donnera le «la» à des travaux similaires devant être engagés, dans une prochaine étape, au niveau de 309 cités urbaines à travers la wilaya afin d'améliorer le cadre de vie de quelque 380.400 habitants représentant 60% de la population de la wilaya de Tébessa. Un investissement public de près de 4 milliards de dinars a été consenti dans cette wilaya, depuis 2006, au titre des multiples programmes d'aménagement urbain, a rappelé la DUC. Une autre enveloppe financière de 700 millions de dinars a été mobilisée, par ailleurs, pour financer une opération d'aménagement de la place de la Liberté, au chef lieu de wilaya, prise en charge par les programmes sectoriels décentralisés.
Oran
Une production record de céréales attendue
Une production de 700.000 quintaux de céréales est attendue lors de la campagne agricole en cours dans la wilaya d'Oran, selon la Direction des services agricoles (DSA). Enregistrée pour la première fois dans la région, cette quantité est qualifiée de «record» en comparaison avec la production de l'année dernière, caractérisée par la sécheresse, n'ayant pas dépassé les 40.000 quintaux, a déclaré à l'APS le directeur du secteur. Un rendement moyen de 40 quintaux à l'hectare est prévu pour une superficie dépassant 53.000 hectares, réservée à ce type de culture. Cette performance est le fruit des dispositifs mis en place par les parties concernées et l'adhésion des agriculteurs à la stratégie de développement de cette filière, selon le même responsable qui a évoqué dans ce sens les opérations de désherbage et la bonne pluviométrie (420 mm).
Khenchela
Restauration d'anciennes habitations
Un programme de 1.000 aides financières est retenu au titre du programme 2012 pour la restauration d'habitations individuelles dans les villes de Kaïs et de Khenchela, a indiqué la Direction du Logement et équipements publics (Dlep). Ces aides publiques d'un montant de 700.000 dinars chacune, seront attribuées sur la base de visites d'inspection effectuées par des bureaux d'études techniques aux habitations ayant déjà été recensées par les commissions techniques et les services des daïras. Conservant toujours un bel aspect extérieur en dépit de certains signes de ''vieillissement'', nombre d'habitations recensées se trouvent dans les cités El-Mamarrat (les Allées), Bouzidi et El Moustechfa du chef-lieu de wilaya. Des bâtisses dont la construction remonte aux années 1940. Les travaux de restauration prévus concerneront les seules structures extérieures des bâtisses, l'intérieur étant à la charge des propriétaires, a encore précisé la Dlep, relevant que la wilaya a bénéficié de 300 aides financières de ce type, au cours des trois dernières années.
Un montant de 140 millions de dinars vient d'être consacré à l'aménagement du quartier «La Commune», à Tébessa, en préambule à une vaste opération de requalification urbaine de 900 millions DA, a-t-on indiqué samedi à la Direction de l'urbanisme et de la construction (DUC). Cette première action se rapportant à un quartier populaire de la ville, donnera lieu, notamment, à la réfection de la chaussée, à la pose de nouvelles dalles stylisées sur les trottoirs, à la création d'espaces verts, à la rénovation et à l'amélioration des réseaux d'alimentation en eau potable et d'assainissement et au renforcement de l'éclairage public. L'opération donnera le «la» à des travaux similaires devant être engagés, dans une prochaine étape, au niveau de 309 cités urbaines à travers la wilaya afin d'améliorer le cadre de vie de quelque 380.400 habitants représentant 60% de la population de la wilaya de Tébessa. Un investissement public de près de 4 milliards de dinars a été consenti dans cette wilaya, depuis 2006, au titre des multiples programmes d'aménagement urbain, a rappelé la DUC. Une autre enveloppe financière de 700 millions de dinars a été mobilisée, par ailleurs, pour financer une opération d'aménagement de la place de la Liberté, au chef lieu de wilaya, prise en charge par les programmes sectoriels décentralisés.
ORAN
Une production record de céréales attendue
Une production de 700.000 quintaux de céréales est attendue lors de la campagne agricole en cours dans la wilaya d'Oran, selon la Direction des services agricoles (DSA). Enregistrée pour la première fois dans la région, cette quantité est qualifiée de «record» en comparaison avec la production de l'année dernière, caractérisée par la sécheresse, n'ayant pas dépassé les 40.000 quintaux, a déclaré à l'APS le directeur du secteur. Un rendement moyen de 40 quintaux à l'hectare est prévu pour une superficie dépassant 53.000 hectares, réservée à ce type de culture. Cette performance est le fruit des dispositifs mis en place par les parties concernées et l'adhésion des agriculteurs à la stratégie de développement de cette filière, selon le même responsable qui a évoqué dans ce sens les opérations de désherbage et la bonne pluviométrie (420 mm).
KHENCHELA
Restauration d'anciennes habitations
Un programme de 1.000 aides financières est retenu au titre du programme 2012 pour la restauration d'habitations individuelles dans les villes de Kaïs et de Khenchela, a indiqué la Direction du Logement et équipements publics (Dlep). Ces aides publiques d'un montant de 700.000 dinars chacune, seront attribuées sur la base de visites d'inspection effectuées par des bureaux d'études techniques aux habitations ayant déjà été recensées par les commissions techniques et les services des daïras. Conservant toujours un bel aspect extérieur en dépit de certains signes de ''vieillissement'', nombre d'habitations recensées se trouvent dans les cités El-Mamarrat (les Allées), Bouzidi et El Moustechfa du chef-lieu de wilaya. Des bâtisses dont la construction remonte aux années 1940. Les travaux de restauration prévus concerneront les seules structures extérieures des bâtisses, l'intérieur étant à la charge des propriétaires, a encore précisé la Dlep, relevant que la wilaya a bénéficié de 300 aides financières de ce type, au cours des trois dernières années.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)