Algérie

AMENAGEMENT DE LA PLACE DU 1ER MAI


Le dossier est ficelé L?avant-projet en rapport avec l?aménagement de la place du 1er Mai vient de connaître enfin son épilogue avec la toute récente approbation de la wilaya d?Alger de la plate-forme préliminaire du dessin. Le programme préparatoire établi par l?APC de Sidi M?hamed a été donc approuvé par la tutelle après une série de séances marathons, de dialogue et de concertation, tenues conjointement avec le wali d?Alger et le wali délégué de Sidi M?hamed. La subdivision de l?urbanisme, de la construction et de l?habitat (Such) a apporté une touche à l?ensemble urbain. L?adoption ainsi notifiée à l?exécutif communal comporte néanmoins des réserves relatives à l?aspect sécuritaire qu?il convient d?inclure dans l?étude finale. L?étude de faisabilité a été confiée au bureau d?études national, Cneru, qui n?est plus à présenter dans la conduite des maîtrises d??uvre. M. Bourouina, P/APC, retrace pour nos lecteurs les grands axes de cet objectif : « Le wali d?Alger a approuvé les modèles d?esquisses relatifs à l?avant-projet du plan d?aménagement de la place du 1er Mai et partant de toute la commune, sous réserve de revoir également la disposition des voies d?accès au centre hospitalo-universitaire Mustapha Bacha. Cette condition est importante et renforce encore plus le plan de dispositif de sécurité prévu en prévision des grandes catastrophes. » Encore heureux que les difficultés qui sont à l?origine de l?étroitesse des issues d?admission consignées au moment de l?évacuation des grands blessés des inondations de Bab El Oued au temps du sinistre samedi noir et le tremblement de terre du 21 mai 2003 ont produit finalement le capital expérience escompté dans l?organisation des secours. Notre interlocuteur enchaîne : « Le projet comporte, outre l?extension des voies d?accès, l?élargissement de l?entrée principale. Quant au poste de contrôle, il sera transposé d?au moins trente mètres en arrière. » Donc, finis les désagréments inhérents à la longue file d?attente au coude à coude et pare-chocs contre pare-chocs. Le P/APC compte par la même occasion apporter son concours à cette importante structure sanitaire pour canaliser le flux des patients et de leurs accompagnateurs. Pour cela, il faut intégrer la réouverture de la porte supérieure : « Il est impératif de dégager les alentours de l?hôpital et l?unique solution consiste à inviter les marchands ambulants à évacuer les lieux. » Ce dernier point est synonyme d?une opération coup-de-poing contre les adeptes du marché informel stationnés aux abords de l?hôpital. Gageons toutefois que la place du 1er Mai et les vieux îlots d?habitation seront réaménagés à peu près à l?identique, afin d?effacer un tant soit peu l?aspect hideux de l?autoroute hérité de la livraison de la trémie.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)