Algérie

Ahmed Ouyahia à Bejaia…

Plaidoirie pour un développement et une stabilité durables Le secrétaire général du RND, Ahmed Ouyahia, a plaidé hier pour «un investissement accru pour sortir de la dépendance pétrolière» lors d’un meeting populaire à la Maison de la culture de Bejaia. Devant une foule nombreuse, le patron du RND s’est montré pragmatique en faisant part de propositions de son parti, «sans verser dans la surenchère». Pour Ouyahia, «la meilleure façon de lutter contre le chômage est de favoriser toutes les initiatives d’investissements» par «l’élimination des entraves bureaucratiques et bancaires», ce qui ne peut se faire que par «des dispositions de lois ou de décrets». «L’investissement nous permettra de sortir de la dépendance pétrolière», estime par ailleurs Ouyahia qui souligne que «l’embellie financière ne doit pas être servie dans les salaires mais plutôt réinvestie dans le développement durable». Pour améliorer le pouvoir d’achat, le patron du RND plaidera pour «une baisse des taxes sur les produits nationaux et la réhabilitation de la bourse scolaire» qui profiteront, selon lui, «à un très grand nombre d’Algériens» alors que, soulignera-t-il, «l’augmentation des salaires ne touche que peu d’Algériens».  Tout au long de son intervention, le secrétaire général du RND n’a pas cessé de rendre hommage aux agents des services de sécurité dans leur lutte contre le terrorisme. Il rappellera les leçons à tirer de notre passé récent pour mieux assurer un avenir de paix aux générations futures. «Le pays avance, et il avancera mieux pour peu qu’il y ait une vision plus saine», soutient-il, comme pour dire qu’il n’y a plus de place à la surenchère aussi bien sur les questions idéologiques que politiques.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)