Toute l'Algérie -  Arts et Cultures Divers


Arts et Cultures Divers ALGERIE

Vues : 5245


Cette rubrique est entièrement consacrée à Arts et Cultures Divers Si vous possédez des informations ou des commentaires sur ce sujet, n'hésitez pas à les partager avec les autres internautes. Cet espace d'information est ouvert à la libre expression, mais dans le sens positif du terme. Nous vous remercions pour votre participation.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
Réflexion L’homme, face à son orgueil, La pierre et le bâtisseur. Pierre toi qui ne peux penser, qui n’est que décor, Puis-je te prendre pour construire ma demeure ? Je te taillerais et te poserais avec honneur. Maître d’œuvre toi qui me demandes mon avis, Même si je ne suis que décor comme tu le penses et le dis. Rien ne vaut que d’être entier, heureux, rester où l’on n’en a envie. Pierre toi qui fait partie de la noblesse de la nature, Si je fait cela c’est pour protéger mes valeurs et mes futurs. De plus cela était écrit comme un devoir par la voix du créateur. Maître d’œuvre ta question a une grande importance, Mais je dois y réfléchir avant de vous donner ma réponse. Tu n’es pas Dieu, tu n’es qu’un homme, rempli d’arrogance. Pierre ta réponse n’y fera aucune différence, Si je fais cela c’est juste pour le plaisir de l’expérience. Tu n’es que matière, je n’attends rien, mais rien de ta réponse. Maître d’œuvre toi qui penses que je n’ai pas de cervelle, Faisant partie de la nature je ne peux même avoir des ailles. N’oublie pas que moi je peux être un diamant intense et éternel. Maître d’œuvre toi qui s’est fait Dieu à travers son existence, Envers la nature immense tu n’es qu’une infime vulgaire contenance, moi je ne suis que une pierre taillée de tes mains témoins de ton expérience. La morale M Ait Lounes
nazef mohand - ecrivain - taindlest
13/02/2013 - 72315

Commentaires