Algérie - A la une

Recul de la production de raisin de table BOUMERDES, Viticulture



Recul de la production de raisin de table                                    BOUMERDES, Viticulture
Durant la saison agricole 2011, un recul de l'ordre de 25% est enregistré dans la production de raisin de table dans la wilaya de Boumerdès, comparativement à la campagne écoulée, a indiqué la Direction des services agricoles.
Durant la saison agricole 2011, un recul de l'ordre de 25% est enregistré dans la production de raisin de table dans la wilaya de Boumerdès, comparativement à la campagne écoulée, a indiqué la Direction des services agricoles.
«La récolte de raisin pour cette année avoisine les 1,8 million de qx, un chiffre très loin des prévisions du contrat de performance pour cette filière, fixées à plus de 2 millions de qx, et en net recul comparativement à la production de la campagne 2010 estimée à plus de 2,2 millions de qx», déplore, à cet égard, la Direction des services agricoles.
Une dizaine de variétés de raisin est annuellement récoltée à Boumerdès, dont notamment le cardinal, représentant un taux de 70 % de la production de raisin de la wilaya, suivi de près par le muscat et le dabouki, signale la DSA à l'APS.
La wilaya de Boumerdès occupe la première place à l'échelle nationale en matière de production de raisin cardinal, cultivé sur une superficie de 1.900 ha, représentant un taux de 20 % des vignobles productifs de la région, indique la même Direction.
Les intempéries ayant sévi durant la période de mai à juin écoulés, sont le premier facteur cité à l'origine de cette baisse de la production de raisin à Boumerdès.
Les pluies ont, en effet, favorisé la propagation du mildiou des vignes, qui a particulièrement touché les vignobles situés en pente, considérés comme des terrains propices à l'humidité et dont les raideurs, conjuguées au sol détrempé, ont rendu difficile l'intervention des viticulteurs pour
le traitement des pieds de vignes en temps opportun, explique la DSA.
Les vignobles de la wilaya de Boumerdès s'étendent, selon l'APS, sur une superficie de près de 8.300 ha, une superficie restée inchangée depuis plusieurs années, et dont un taux de 90 % est considéré comme à très haut rendement.
La totalité de cette superficie étant concentrée dans la zone est de la wilaya, soit Dellys, Baghlia, Sidi Daoud et Bordj Menail, caractérisée par son sol fertile, propice à ce type de culture.
La Direction des services agricoles précise à l'APS que près de 3.000 agriculteurs (dont une partie de saisonniers) sont employés au niveau de cette surface agricole, dont un taux de 30 % est irriguée.
«La récolte de raisin pour cette année avoisine les 1,8 million de qx, un chiffre très loin des prévisions du contrat de performance pour cette filière, fixées à plus de 2 millions de qx, et en net recul comparativement à la production de la campagne 2010 estimée à plus de 2,2 millions de qx», déplore, à cet égard, la Direction des services agricoles.
Une dizaine de variétés de raisin est annuellement récoltée à Boumerdès, dont notamment le cardinal, représentant un taux de 70 % de la production de raisin de la wilaya, suivi de près par le muscat et le dabouki, signale la DSA à l'APS.
La wilaya de Boumerdès occupe la première place à l'échelle nationale en matière de production de raisin cardinal, cultivé sur une superficie de 1.900 ha, représentant un taux de 20 % des vignobles productifs de la région, indique la même Direction.
Les intempéries ayant sévi durant la période de mai à juin écoulés, sont le premier facteur cité à l'origine de cette baisse de la production de raisin à Boumerdès.
Les pluies ont, en effet, favorisé la propagation du mildiou des vignes, qui a particulièrement touché les vignobles situés en pente, considérés comme des terrains propices à l'humidité et dont les raideurs, conjuguées au sol détrempé, ont rendu difficile l'intervention des viticulteurs pour
le traitement des pieds de vignes en temps opportun, explique la DSA.
Les vignobles de la wilaya de Boumerdès s'étendent, selon l'APS, sur une superficie de près de 8.300 ha, une superficie restée inchangée depuis plusieurs années, et dont un taux de 90 % est considéré comme à très haut rendement.
La totalité de cette superficie étant concentrée dans la zone est de la wilaya, soit Dellys, Baghlia, Sidi Daoud et Bordj Menail, caractérisée par son sol fertile, propice à ce type de culture.
La Direction des services agricoles précise à l'APS que près de 3.000 agriculteurs (dont une partie de saisonniers) sont employés au niveau de cette surface agricole, dont un taux de 30 % est irriguée.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)
X

Notre page facebook