Ouargla - A la une

Hâter la mise en place de la fondation «Sedrata» de vigilance historique




Les participants au deuxième séminaire et 6es journées d'études sur la ville antique de Sedrata, clôturés mercredi soir à la maison de la culture d'Ouargla, ont appelés à hâter la mise en place de la fondation «Sedrata» de vigilance historique, chargée de la recherche sur ce site archéologique et sa préservation.Les participants à cette rencontre, qui avait débuté mardi dernier à l'occasion de la célébration du mois du patrimoine, ont plaidé aussi pour l'implication de la société civile dans la préservation de la Cité antique de Sedrata, à travers des actions de sensibilisation et de vulgarisation de l'importance patrimoniale et de la dimension historique profonde de cette ville, dont les vestiges sont aujourd'hui ensevelis sous le sable. Ils ont également préconisé la clôture du site de Sedrata, l'identification des repères de cette zone protégée et classée afin d'assurer sa préservation, en plus de la réflexion sur l'éventuelle ouverture d'un institut d'Histoire et d'archéologie à l'Université Kasdi- Merbah d'Ouargla afin d'approfondir les recherches scientifiques et académiques sur le site et de valoriser l'Histoire de la région de sorte à sauvegarder ses vestiges et repères. La nécessité de mise en place d'une instance chargée d'?uvrer à la préservation du patrimoine matériel et immatériel des régions de Oued-Mya et de Oued-Righ, a été également soulignée lors de cette rencontre, à laquelle ont pris part des enseignants de plusieurs universités du pays ainsi que de Tunisie.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)
X

Notre page facebook